Les états financiers sont souvent considérés comme le bulletin du rendement d'une entreprise. Ils vous fournissent des informations régulières sur la performance, la situation financière et les flux de trésorerie d’une entreprise. Les entreprises cotées en bourse sont tenues de publier des états financiers trimestriels et annuels.

La compréhension des informations contenues dans les états financiers et le rapport de gestion est importante pour vous aider à prendre des décisions d’investissement éclairées. C’est particulièrement le cas si vous investissez de façon autonome.

Composantes du rapport de gestion et des états financiers

En règle générale, le rapport de gestion et les états financiers comprennent :


Analyse de la direction

Lisez la section intitulée « Analyse de la direction », car elle contient une explication, de la part des dirigeants, des résultats récents et des attentes pour l’avenir. Passez en revue les raisons invoquées pour les changements. Par exemple, les revenus d’une entreprise peuvent être moindre que prévus parce que certains de ses clients ont retardé leurs commandes. Cependant, si l’entreprise est sur le point de perdre un client important au profit d’un concurrent, cela pourrait signifier une baisse des revenus et des bénéfices dans un proche avenir.

Dans cette analyse par la direction, plusieurs ratios et mesures, présentés dans les états financiers, sont ajustés en vue de retrancher l’impact sur les résultats financiers de certains événements inhabituels, uniques ou rares. Le but recherché par la direction est de permettre aux investisseurs de mieux comprendre l’impact de ces évènements sur les résultats habituels des opérations de la société.

Demeurez critique face à ces ajustements si :

  • certains d’entre eux s’avèrent récurrents sur plus de deux ou trois ans;
  • une multitude d’événements jugés « rares » font en sorte que les résultats sont régulièrement amputés de coûts particuliers.
    Lisez entre les lignes : ces coûts particuliers peuvent également être la conséquence d’une décision de la direction.

État de la situation financière

L’état de la situation financière (communément appelé le bilan) donne un portrait complet, à une date donnée, de la situation financière d’une entreprise.

L’état de la situation financière comprend :

L’actif : l’ensemble des biens qu’une entreprise possède.

Ces biens peuvent être des liquidités, des créances clients, du stock de marchandises, des placements, ou des immobilisations corporelles (par exemple, des édifices, de la machinerie) ou incorporelles (par exemple, des brevets, des marques de commerce). Les actifs servent à faire fonctionner l’entreprise ou à l’aider à faire de l’argent.

Le passif : tout ce que doit l’entreprise.

On parlera d’un passif à court terme si la dette doit être remboursée dans un laps de temps relativement court, et de passif à long terme si le remboursement s’étale sur une plus longue période.

Les capitaux propres : constitués notamment du capital-actions et des bénéfices non répartis.

Les capitaux propres peuvent être déterminés en soustrayant les passifs de l’entreprise de ses actifs (la valeur nette). C’est ce qui appartient aux actionnaires d’une entreprise une fois les dettes déduites.

La valeur comptable de chacune des actions se détermine en divisant le total des capitaux propres par le nombre d’actions en circulation. Un deuxième calcul peut se faire en incluant les actions octroyées mais non émises, notamment les options d’achat octroyées aux dirigeants de l’entreprise. Ces options sont souvent rattachées à la rémunération de la direction de l’entreprise. On parle ainsi de « dilution », c’est-à-dire la répartition de la valeur nette de l’entreprise sur la totalité des actions en circulation, incluant le potentiel de dilution si les options octroyées aux dirigeants sont prises en compte.

Information importante

Soyez attentif, notamment, aux éléments suivants :

  • Est-ce que l’entreprise entretient ou renouvelle ses actifs pour maintenir son potentiel de croissance?
  • Plusieurs actifs et passifs doivent être réévalués régulièrement selon les normes comptables. Êtes-vous en mesure d’apprécier les diverses techniques utilisées par l’entreprise pour estimer la valeur de certains de ses actifs et passifs?
  • Est-ce que l’entreprise a augmenté ou diminué sa dette? Une dette élevée par rapport aux actifs peut nuire à la croissance et à la viabilité d’une entreprise.
  • Est-ce que l’entreprise pourra honorer ses dettes à court terme? Est-ce que les actifs liquides à court terme, tels que la trésorerie et les comptes débiteurs, sont suffisants pour couvrir les passifs courants, tels que les factures à payer et les prêts à court terme?
Fin de l'information importante

État des résultats net et des autres éléments du résultat global

L’état des résultats net (aussi appelé « compte de profits et pertes ») démontre la rentabilité d’une entreprise sur une période donnée (généralement un trimestre, un cumul de trimestres et, obligatoirement, un an). Entre autres choses, l’état des résultats net peut fournir des informations précieuses sur la performance financière de l’entreprise, y compris si celle-ci réalise un profit, et sur les sources de ce profit (par exemple, une augmentation des revenus, une réduction des dépenses, des gains ponctuels).

L’état des résultats net comprend :

  • Revenus : ce que l’entreprise a gagné.
  • Dépenses : ce qu’il en coûte pour générer des revenus et exploiter l'entreprise.
  • Bénéfice net ou perte : le profit ou la perte qui en résulte.

L’état des résultats net résume les revenus et les dépenses qui émanent des activités d’exploitation et des activités non liées à l’exploitation

Les activités d’exploitation correspondent à toutes les activités auxquelles s’adonne l’entreprise pour mettre ses produits et services en marché de façon permanente, par exemple la fabrication et le marketing. 

Les activités non liées à l’exploitation sont des événements ponctuels qui peuvent influencer les revenus, les dépenses ou le flux de trésorerie. Ces activités ne font pas partie des activités de base de l’entreprise. Ce sont par exemple la vente d’un immeuble ou un déménagement. Plusieurs analystes, comme la direction dans son analyse, excluent les activités hors exploitation lorsqu’ils évaluent la performance financière d’une entreprise, car elles peuvent générer des gains et des pertes qui ne vont pas se reproduire.

Information importante

Soyez attentif, notamment, aux éléments suivants :

  • Est-ce que l’entreprise fait des bénéfices? Sinon, qu’est-ce qui indique que l’entreprise a le potentiel de devenir rentable?
  • Est-ce que les résultats semblent encourageants, par exemple des revenus et des bénéfices à la hausse? Est-ce que l’entreprise a haussé ses ventes? Est-ce qu’elle a obtenu de nouveaux clients ou des contrats?
  • Est-ce que les résultats semblent décevants, par exemple des revenus et des bénéfices à la baisse et des dépenses en croissance? Est-ce que l’entreprise a perdu des clients ou des partenariats? Est-ce qu’il y a eu un rappel de produits?
  • Est-ce que les gains ou pertes risquent de se répéter dans le futur? Prenez le temps de lire les notes aux états financiers pour compléter votre analyse.
  • Est-ce que les revenus proviennent d’une poignée de gros clients? Si un gros client met fin à la relation d’affaires, est-ce que l’entreprise pourra facilement le remplacer et continuer à opérer?
Fin de l'information importante

Tableau des flux de trésorerie

Les flux de trésorerie sont les sommes d’argent entrantes et sortantes du compte bancaire d’une entreprise. Ces flux sont analysés afin de déterminer des besoins (ou non) en liquidités pour une entreprise.

L’état du résultat net et des autres éléments du résultat global indique si une entreprise a réalisé un profit sur les bases de normes comptables. Le tableau des flux de trésorerie indique si l'entreprise a réellement généré de l’argent, si elle encaisse davantage qu’elle décaisse.

Le tableau comprend les flux de trésorerie :

  • provenant des activités opérationnelles émanant des principales activités génératrices de revenus;
  • liés aux activités d’investissement résultant de l’acquisition et de la vente d’actifs à long terme et d’autres investissements;
  • provenant des activités de financement résultant des montants reçus ou payés aux fournisseurs de capitaux tels que les prêteurs et les actionnaires.
Information importante

Soyez attentif, notamment, aux éléments suivants :

  • Est-ce que l’entreprise a suffisamment de liquidités pour payer les différentes parties prenantes, notamment les employés, les fournisseurs et les créanciers pour une certaine période subséquente?
  • Est-ce que l’entreprise est susceptible de générer des flux de trésorerie positifs?
  • Pour les flux de trésorerie liés à l’exploitation, est-ce que les sources ou utilisations passées de trésorerie pourraient se reproduire à l’avenir? Les sources et utilisations non durables de liquidités ne devraient pas être utilisées pour faire des projections de flux de trésorerie futurs.
  • Est-ce que l’entreprise a eu besoin de couvrir les flux de trésorerie d’investissement et d’exploitation en empruntant ou en émettant des actions? Est-ce que l’entreprise devra le faire à nouveau à l’avenir? Si oui, pourquoi? Est-ce qu’elle envisage de pénétrer de nouveaux marchés, de construire de nouvelles installations ou d’investir dans la recherche et le marketing?
Fin de l'information importante

État des variations des capitaux propres

L’état des variations des capitaux propres résume les variations des capitaux propres (c’est-à-dire la valeur nette).

Entre autres choses, l’état des variations des capitaux propres peut fournir des informations utiles sur les catégories de transactions ou d’événements qui ont entraîné une augmentation ou une diminution des capitaux propres.


Notes aux états financiers

Les notes aux états financiers contiennent des informations sur les méthodes comptables appliquées dans les états financiers, les jugements et estimations utilisés par la direction dans leur préparation et d’autres informations importantes pour votre compréhension.

Les normes comptables

L’application des normes comptables peut comporter des jugements et des estimés de la direction, ou encore faire l’objet de choix par l’entreprise lorsque ceux-ci sont possibles. L’impact des politiques comptables applicables à une entreprise peut donc être significatif par rapport à celui d’une autre. Le bénéfice par action fluctue en fonction de l’application des normes comptables et des taux d’imposition dans les pays et provinces où l’entreprise et ses filiales opèrent.


Le rapport de l’auditeur externe

Le rapport de l’auditeur externe comporte également de l’information utile. Par exemple, si l’entreprise a des difficultés importantes, le rapport de l’auditeur externe devra mentionner que l’entreprise présente un risque important lié à sa continuité d’exploitation. D’autres informations importantes liées à l’audit seront décrites dans ce rapport de l’auditeur externe. Saurez-vous interpréter toutes ces informations?


Autres informations publiées

Les entreprises dans lesquelles vous souhaitez investir ont généralement sur leur site Web une section intitulée « Relations avec les investisseurs » et une autre intitulée « Salle de presse », qui contient les divers communiqués qu’elles ont émis.

En sus, certaines entreprises utilisent des médias sociaux comme Facebook ou LinkedIn pour transmettre certaines informations importantes. Des entreprises peuvent même participer activement à certains forums ou blogues pour mousser leurs produits et services, leurs décisions de gestion ou leur bonne performance.

Dans tous les cas, vous y trouverez beaucoup d’information : vous devrez analyser le tout pour déterminer si l’entreprise va bien ou non avant d’investir.