L'assurance soins de longue durée sert à vous protéger financièrement dans le cas où vous ne pourriez plus vous occuper de vous-même, par exemple en cas de maladie ou d’accident. Elle peut verser une rente qui pourra notamment servir à payer des séjours de longue durée dans des centres de traitement spécialisés ou des soins à domicile.

Au lieu de verser une rente, certaines assurances remboursent plutôt des dépenses liées à la perte d’autonomie. Vous devrez alors présenter des reçus.

Avant de souscrire ce type d’assurance

Évaluez vos besoins financiers

Déterminez si vous avez besoin de cette assurance. Par exemple :

  • Disposez-vous des liquidités requises pour défrayer les coûts liés à une perte d’autonomie?
  • Avez-vous souscrit une assurance invalidité qui vous couvre suffisamment?
  • Disposez-vous déjà d’une assurance qui couvre les frais d’hospitalisation et les services de professionnels de la santé, comme un ergothérapeute, un physiothérapeute, etc.? Quand vous serez retraité, aurez-vous des revenus suffisant pour faire face à des besoins de soins particuliers? Par exemple, peut-être que vous aviez prévu un budget pour des activités récréatives que vous ne pourriez plus faire en cas de perte d’autonomie. Ces sommes pourraient plutôt servir à couvrir des soins de santé en cas de besoin.

Tenez compte du coût de l’assurance

Le coût de l’assurance doit respecter votre budget. Or, l’assurance soin de longue durée peut s’avérer relativement dispendieuse. Vérifiez pendant combien de temps vous devrez payer des primes. Est-ce raisonnable compte-tenu des prestations que vous pourriez recevoir? Auriez-vous plutôt intérêt à mettre de côté des sommes pour faire face au coût des soins de longue durée? Certains contrats exigent des primes toute votre vie, d’autre pendant un certain nombre d’années ou jusqu’à un certain âge. Est-ce que les primes sont fixes ou augmenteront-elles? Si elles augmenteront, savez-vous de combien? Si elles augmenteront en fonction de votre âge, elles coûteront de plus en plus cher. Pourrez-vous maintenir cette assurance en vigueur malgré la hausse du coût au fil du temps? En cas de réclamation, devez-vous continuer à payer les primes?

Ce type d’assurance semble répondre à vos besoins et à votre budget?

Avec toutes ces questions en tête et si ce type d’assurance semble répondre à vos besoins et à votre budget, vous devriez vérifier si vous faites affaire avec une personne et une entreprise autorisées à vous vendre ce produit

Votre représentant est-il autorisé à vous offrir ce produit?

Information importante

Le saviez vous?

Vous n’avez pas nécessairement besoin d’être retraité pour bénéficier de l'assurance soins longue durée.

Le facteur considéré est la perte d’autonomie.

Fin de l'information importante

Choisissez un contrat qui vous convient en vérifiant les points suivants :

Les critères pour avoir droit à des prestations

Pour avoir droit à des prestations, certains contrats exigent que vous ayez besoin d’aide pour accomplir un certain nombre des activités de la vie quotidienne comme se laver, s’habiller, utiliser les toilettes, se déplacer, demeurer continent, se nourrir. Certains contrats vous verseront des prestations si vous avez besoin qu'une autre personne vous surveille constamment à la suite de la détérioration de vos facultés mentales. Les contrats ne sont pas tous identiques.

Les sommes versées par l’assureur

Plus vous désirez des sommes élevées, plus vous paierez cher.

La durée des prestations

Certains contrats limitent la durée des prestations, par exemple un an, deux ans, etc. D’autres contrats vous permettent de recevoir des prestations tant que vous rencontrez les critères pour y avoir droit.

Le délai d’attente avant de pouvoir recevoir des prestations

Une fois que vous rencontrez les critères pour recevoir des bénéfices de l’assurance, vous devez généralement attendre un certain temps, comme 30 jours, 90 jours ou 180 jours.

Les garanties

Plusieurs garanties peuvent être offertes, comme une protection contre l’inflation (les prestations augmentent d’un certain pourcentage chaque année), le remboursement d’une partie ou de la totalité des primes au décès, un montant forfaitaire en cas de réclamation pour compenser une partie ou la totalité du fait que vous n’avez pas reçu de prestations pendant le délai d’attente.

Avertissement

Attention! N’oubliez pas de payer vos primes! Sinon, vous pourriez perdre votre assurance.

Fin de l'avertissment