L’assurance maladies redoutées est une protection personnelle qui vous garantit un dédommagement si vous êtes atteint de certaines maladies graves.

Voici son fonctionnement : un contrat d’assurance maladies redoutées comprend une liste de plusieurs maladies. Si vous êtes atteint par l’une de ces maladies pendant que vous êtes couvert par cette assurance, votre assureur vous versera une somme précise (indemnité) selon les détails inclus dans le contrat.

Information importante

La maladie grave et le décès

L’indemnité vous est versée même si vous ne décédez pas de la maladie assurée. Par contre, certaines assurances peuvent exiger que vous surviviez pendant 30 jours après votre diagnostic avant de vous verser l’indemnité.

Fin de l'information importante

À quoi peut servir l’indemnité garantie par l’assurance maladies redoutées? Voici une mise en situation.

Marcel, 50 ans, vient d’apprendre qu’il est atteint d’un cancer. Il habite en région et les traitements dont il a besoin ne sont pas offerts à l’hôpital près de chez lui. Pour se faire soigner, il devra donc se déplacer en ville et y louer un logement entre ses visites à l’hôpital. Le transport et le logis lui coûtent très cher. Sa situation financière est difficile : non seulement ses dépenses ont augmenté, mais sa maladie et ses traitements l’empêchent de travailler!

Marcel a toutefois souscrit une assurance maladies redoutées qui l’assurait en cas de cancer. 30 jours après son diagnostic, son assureur lui verse une indemnité de 100 000 $, soit la somme inscrite dans son contrat d’assurance. Il peut donc prendre le temps dont il a besoin pour ses traitements sans se soucier de manquer d’argent.

Assurance vie versus assurance maladies redoutées

 

Assurance vie

Assurance maladies redoutées

À quel moment l’assureur remet-il la somme d’argent (l’indemnité)?

Quand la personne assurée décède.

Dès le diagnostic de la maladie, ou peu de temps après.

Qui reçoit l’argent?

Les personnes nommées bénéficiaires dans le contrat d’assurance.

Généralement, la personne assurée.

Avertissement

Des produits qui vont bien ensemble

L’assurance maladies redoutées ne remplace pas l’assurance vie, pas plus que l’assurance vie ne remplace l’assurance maladies redoutées. Ce sont des produits différents qui protègent les assurés de risques différents.

Fin de l'avertissment

Aide-mémoire à propos de l'assurance maladies redoutées

Si vous décidiez de souscrire une assurance maladies redoutées, voici quelques informations à garder en tête.

Les options de primes

Chaque contrat est différent quant aux primes que vous devez payer. Par exemple, certains contrats d’assurance peuvent exiger que vous payiez tant que vous êtes couvert, tandis que d’autres contrats peuvent vous demander de payer des primes seulement jusqu’à 65 ans.

L'option de remboursement des primes

Certains contrats d’assurance peuvent vous offrir de rembourser les primes que vous avez payées dans certaines circonstances. Par contre, cette option n’est pas incluse dans tous les contrats. En voici des exemples :

  • Remboursement en cas de survie à la fin du contrat
    Si vous n’avez jamais réclamé d’indemnité à la fin d’un contrat d’assurance maladies redoutées, votre assureur peut vous rembourser les primes d’assurance que vous avez payées. Prenez note qu’après ce remboursement, vous ne serez plus assuré par votre assurance maladies redoutées.
  • Remboursement en cas de décès pendant le contrat
    Si vous décédez d’une autre cause qu’une des maladies nommées dans votre contrat pendant que vous êtes assuré par une assurance maladies redoutées, certains assureurs offrent de rembourser à vos héritiers les primes que vous avez payées. Par contre, ces derniers ne recevront aucune indemnité de décès, parce qu’une assurance maladies redoutées n’est pas une assurance vie.

Les maladies redoutées et les primes à payer

Vérifiez bien les détails dans votre contrat d'assurance : quelles maladies vous donnent droit à une indemnité et quelles seront vos primes d'assurance? Selon quelles périodes devrez-vous les verser? Ces informations varient d'un contrat à l'autre.