L’achat ou la location d’une automobile chez un concessionnaire ne peut se faire sans une visite au bureau du directeur commercial. Ce dernier peut vous offrir deux types d’assurance, à savoir une assurance vie pour couvrir le prêt auto et une assurance de remplacement (« F.P.Q. 5 ») pour votre véhicule.

Voici cinq informations utiles qui vous permettront de prendre une décision éclairée si on vous fait une telle offre d’assurance chez un concessionnaire d’automobiles.

1- Vous n'êtes pas obligé de dire oui

Même si la compagnie prêteuse vous demande d’être assuré, c’est à vous de choisir votre produit d’assurance et votre assureur.

2- Vous n’avez peut-être pas besoin de cette assurance

Si on vous offre une assurance vie pour couvrir votre emprunt, vérifiez si vous êtes déjà couvert par une assurance semblable, par exemple au travail. Vous éviterez ainsi de payer une assurance en double.

Vérifiez également si vous dépassez l’âge admissible ou si votre état de santé pourrait vous empêcher de bénéficier d’une protection complète.

Prenez le temps de lire le Guide de distribution et la Fiche de renseignements qui doivent obligatoirement vous être remis pour savoir si la couverture peut vous être utile.

3- Mieux vaut magasiner

Vous obtiendrez probablement un meilleur prix si vous magasinez. Le coût d’une assurance est en moyenne plus élevé chez un concessionnaire d’automobiles que chez un courtier ou un assureur.

Si vous choisissez d’inclure le coût de l’assurance à même votre prêt, vous paierez de l’intérêt sur le coût d’assurance, en plus de l’intérêt sur votre prêt auto.

Prenez donc le temps de lire le Guide de distribution qui décrit le produit d’assurance et que le concessionnaire doit obligatoirement vous remettre et comparez-le aux couvertures et aux prix offerts ailleurs.

Information importante

Le saviez-vous?

Selon le Rapport annuel sur les institutions financières, vous pouvez vous attendre à payer plus cher pour l’assurance de remplacement si vous faites affaire avec un concessionnaire d’automobiles plutôt qu’avec un agent ou un courtier en assurance de dommages.

Fin de l'information importante

4- Vous avez le droit de changer d’idée

Vous pouvez changer d’idée dans les 10 jours suivant l’achat de votre contrat d’assurance. Pour annuler votre contrat, il faut en aviser l’assureur par poste recommandée, à l’aide de l’Avis de résolution fourni dans le Guide de distribution.

Si vous annulez dans le délai indiqué, vous n'aurez aucuns frais ou pénalité à payer. Vous serez remboursé pour les primes déjà payées. Si vous avez inclus le coût de l’assurance dans le prêt automobile, sachez que le remboursement pourrait servir à diminuer le montant de votre prêt. Dans ce cas, le nombre de vos versements pourrait tout simplement diminuer.

L’assureur pourrait accorder un délai plus long que 10 jours, mais pas plus court! Vérifiez le tout dans les documents remis par l’employé du concessionnaire.

5- Ne partez pas sans elle

Dès qu’il vous fait une offre d’assurance, l’employé du concessionnaire d’automobiles doit vous remettre une Fiche de renseignements (pdf - 103 Ko)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre vous informant de vos droits. Vous devez en faire la lecture complète sur place, la signer, puis en ramener une copie à la maison.

L'employé doit également vous remettre un Guide de distribution, un document complet décrivant la couverture offerte, les exclusions et la façon de présenter une réclamation. Ces deux documents servent à vous guider pour prendre une décision éclairée.

Valeur à neuf et assurance de remplacement : que faut-il choisir?

Votre agent ou courtier d’assurance vous propose d’ajouter un avenant valeur à neuf ou une assurance de remplacement à votre assurance automobile. Le concessionnaire d’automobiles vous propose une assurance de remplacement. Il vous faut faire un choix puisqu’en cas d’accident ou de vol, vous ne pourrez pas demander une indemnité pour les protections valeur à neuf et assurance de remplacement en même temps.

Comment prendre une décision éclairée? Renseignez-vous d’abord sur chacun de ces produits. Seul un agent ou un courtier en assurance de dommages peut comparer ces deux produits pour vous et vous conseiller à ce sujet. Le concessionnaire d’automobiles ne peut pas le faire.