On a soutiré une information importante et personnelle vous concernant, par exemple un mot de passe, votre date de naissance, votre numéro de carte de crédit, ou même votre numéro d’assurance sociale (NAS)? Voici quelques conseils pour limiter les ennuis.

Méfiez-vous de toute situation où l’on tente de vous aider à protéger vos renseignements personnels.

Voici quelques exemples :

  • Par le biais d’un courriel ou d’un texto, on vous demande de valider votre identité en donnant des renseignements personnels.

    Soyez très prudent. Des fraudeurs envoient des courriels ou des textos pour tenter d’obtenir vos renseignements personnels. Ne donnez pas suite à un courriel non sollicité sans vous assurer de son authenticité. Si vous croyez devoir répondre à un tel message demandant des renseignements personnels, utilisez les coordonnées que vous possédez déjà. Surtout, n’utilisez pas les coordonnées fournies dans le courriel ou le texto et ne cliquez pas sur les hyperliens proposés.

  • Vous recevez un courriel, un texto ou un appel d’une personne qui dit travailler pour l’Autorité des marchés financiers, une institution financière, Revenu Québec ou une autre organisation, et qui désire vous aider à la suite d’un supposé cas de fraude décelé dans votre dossier.

    Ne lui donnez aucun renseignement personnel. Appelez plutôt l’institution ou l'organisation à partir d'un numéro officiel (pas celui donné par l’inconnu). On vous demande d’agir très rapidement pour vous protéger contre la fraude? Prenez quand même le temps de réfléchir et de faire les vérifications nécessaires. Assurez-vous de faire affaire avec l’institution légitime.

  • On vous offre de protéger votre ordinateur en y accédant à distance afin d’installer les mises à jour, antivirus et autres systèmes requis.

    Ne permettez jamais à des inconnus d'accéder à votre ordinateur à distance.

  • On vous vous propose de vous offrir un nouveau numéro d’assurance sociale (NAS) moyennant certains frais.

    Refusez! Sachez que Service Canada n’attribue pas un nouveau NAS à la suite de la fuite ou d’un vol de renseignements personnels.

Des conseils judicieux

Voici quelques recommandations pour diminuer les risques de vol de renseignements personnels et la fraude.

Vous êtes concerné par un vol de renseignements personnels à votre banque, votre caisse ou votre assureur? Voici des réponses à vos questions.

Comment puis-je savoir si mes renseignements personnels ont été volés?

Vous devriez en être informé par votre banque, votre caisse ou votre assureur. Lors des récents cas recensés au pays et ayant visé des consommateurs québécois, la communication a été faite par la poste, notamment. Méfiez-vous si vous en êtes informé par un autre moyen uniquement. Appelez l’institution ou l’entreprise concernée avec les coordonnées que vous possédez pour en avoir le cœur net.

Est-ce que je devrais m’inquiéter du vol de mes renseignements personnels?

Des personnes mal intentionnées pourraient se servir de vos renseignements personnels pour commettre une fraude. Ce n’est pas très rassurant, mais il y a des choses que vous pouvez faire pour diminuer les risques. Voir ci-dessous.

Comment puis-je diminuer les risques de fraude?

Vérifiez si votre banque, votre caisse ou votre assureur offre une inscription gratuite à un système de surveillance de crédit auprès d’Equifax ou de TransUnion, les deux principales agences de crédit au Canada. Si c’est le cas, suivez les instructions pour vous y inscrire. Vous bénéficierez ainsi d’un système de surveillance des modifications inhabituelles à votre dossier de crédit. Toutefois, un tel système ne garantit pas la protection de vos renseignements personnels. Demeurez vigilant, notamment en vérifiant régulièrement votre dossier auprès de ces agences.

Vous avez besoin d’aide ou vous n’avez pas accès à Internet? Communiquez par téléphone avec votre banque, votre caisse ou votre assureur.

Que faire si je reçois un courriel, un texto ou un appel non sollicité concernant mes renseignements personnels?s?

Soyez très prudent avec ce type de message ou d’appel non sollicité. Les fraudeurs utilisent tous les moyens possibles pour tenter d’avoir accès à vos comptes et obtenir d’autres renseignements personnels. Mettez rapidement fin à un appel d’un inconnu.

Si vous croyez devoir répondre à un tel message demandant des renseignements personnels, utilisez les coordonnées que vous possédez déjà. Surtout, n’utilisez pas les coordonnées fournies dans le courriel, le texto ou l’appel, ne cliquez pas sur les hyperliens et n’ouvrez aucune pièce jointe.

Demeurez vigilant!

L’inscription à un service de surveillance de votre dossier de crédit met en place un système d’alerte, mais n’est pas une garantie absolue contre la fraude.

  • Surveillez vos relevés de comptes bancaires et de cartes de crédit ainsi que toute nouvelle facture reçue par la poste. Signalez immédiatement toute activité suspecte à votre institution financière.
  • Renforcez vos mots de passe.
  • Consultez votre dossier de crédit auprès des principaux bureaux de crédit (Equifax Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et TransUnion Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre) de façon régulière pour voir s’il contient des erreurs.
  • Vous pourriez aussi placer un message d’alerte à la fraude auprès des principaux bureaux de crédit (des frais peuvent être exigés). Ce message indique aux prêteurs qui consultent votre dossier qu’ils doivent porter une attention particulière aux demandes de crédit vous concernant et qu’ils doivent confirmer votre identité avant d’accepter toute demande.
Information importante

Les fraudeurs ne prennent pas de vacances!

Soyez vigilant en tout temps. Abonnez-vous pour recevoir nos Mises en garde par courriel ou message texte.

Fin de l'information importante
Panneau d'information

Des questions ou des doutes?

Vous vous questionnez sur la légitimité d’une plateforme d’investissement ou d’un représentant qui vous sollicite activement? Contactez notre Centre d'information.

Fin du panneau d'information