La possibilité d’occuper un emploi payant à domicile peut être particulièrement attrayante. Toutefois, soyez sur vos gardes.

Des fraudeurs sollicitent des chercheurs d’emploi, notamment sur LinkedIn, Facebook, Craigslist et Kijiji. Ces offres peuvent paraître très réalistes et provenir d’entreprises connues ou non, notamment d’institutions financières.

Question de paraître légitime, on peut vous demander de remplir des formulaires d’emploi, d’impôt ou d’accès à des renseignements personnels et bancaires. Les fraudeurs peuvent même vous convoquer pour une entrevue par visioconférence ou messagerie texte.

Lorsque vous obtiendrez le poste, les fraudeurs vous demanderont d’utiliser votre propre compte de banque durant la période probatoire, pour des questions de sécurité. Ils affirment que vous pourrez utiliser les comptes de l’entreprise une fois votre probation terminée et la confiance établie.

Le fraudeur vous enverra un virement ou un chèque, qui sera déposé dans votre compte bancaire. Par la suite, vous devrez transférer le montant, moins votre commission, dans le compte d’un tiers, souvent en cryptomonnaie.

Peu de temps après, vous recevrez un avis de votre institution financière vous informant que le chèque ou le virement était sans fonds. Vous ne pourrez récupérer l’argent que vous avez transféré dans le compte du tiers.

Vos efforts pour joindre votre nouvel « employeur » et obtenir des explications seront vains. Après vérifications, vous vous rendrez compte que l’entreprise n’existe pas ou qu’elle n’a jamais offert ce poste.

Information importante

Pour éviter cette fraude

  • Soyez vigilant si on vous garantit un salaire supérieur à ce qu’on vous offre généralement, et ce, pour un travail apparemment très simple. Quand c’est trop beau pour être vrai… c’est probablement le cas!
  • Évitez d’accepter des offres trop belles pour être vraies : elles sont généralement fausses.
  • Méfiez-vous si on vous demande de payer des sommes avant de commencer à travailler.
  • Prenez garde si le recruteur vous envoie des courriels à partir de comptes Gmail, Yahoo ou Hotmail;
  • Redoublez de prudence si on vous demande des renseignements personnels et bancaires avant même de confirmer votre embauche;
  • Avant d’accepter un emploi, effectuez des recherches sur l’entreprise pour voir si elle existe vraiment. Même si c’est une entreprise connue, allez sur son site Internet officiel et contactez les ressources humaines pour demander des informations sur l’emploi et confirmer qu’il existe vraiment.
  • Sachez qu’aucun employeur ne vous demandera de déposer des paiements dans votre compte bancaire pour ensuite les transférer ailleurs.
Fin de l'information importante