Valeurs mobilières

Montréal - L'Autorité des marchés financiers intente deux poursuites pénales, l'une dans le district judiciaire de Terrebonne à l'égard de Gilbert Lasnier et une autre dans le district judiciaire de Québec visant Guy-Paul Gauthier, Michael E. Heller et Beluga Composites Corporation, pour des activités liées à la pratique illégale de courtier et à des placements illégaux. L'Autorité entend réclamer des amendes totalisant 419 000 $ dans ce dossier.

L'enquête a démontré que des investisseurs ont été intéressés à acquérir les titres de Beluga Composites Corporation, une société qui n'a jamais obtenu de visa ou de dispense de visa pour effectuer des placements au Québec, par l'entremise de Gilbert Lasnier, Guy-Paul Gauthier et Michael E. Heller.

Plus spécifiquement, l'Autorité reproche à Gilbert Lasnier d'avoir, à quatre reprises, illégalement agi à titre de courtier et aidé la société Beluga Composites Corporation à procéder à des placements illégaux. L'Autorité lui reproche également de s'être porté garant du prix éventuel des titres et entend lui réclamer des amendes qui totalisent 75 000 $.

Guy-Paul Gauthier fait face à seize chefs d'accusation dont sept pour avoir illégalement agi à titre de courtier et sept pour avoir aidé Beluga Composites Corporation à procéder à des placements illégaux. L'Autorité lui reproche également d'avoir indiqué que les titres de cette société seraient admis à la cote et d'avoir promis à un investisseur qu'il ne perdrait pas d'argent dans cette opération. L'Autorité entend lui réclamer des amendes totalisant 228 000 $. Rappelons que Guy-Paul Gauthier avait écopé d'amendes totalisant 6 000 $ en 2008 pour avoir posé des gestes similaires dans le dossier Freins NewTech (pdf - 43 Ko)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Michael E. Heller, secrétaire et conseiller juridique de Beluga Composites Corporation fait face à neuf chefs, dont huit pour avoir aidé Beluga Composites Corporation à procéder à des placements illégaux et un chef pour avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs. L'Autorité entend lui réclamer des amendes qui totalisent 82 000 $.

Quant à la société Beluga Composites Corporation, dont les activités commerciales concernent la production de réservoirs de fibre de verre pouvant contenir des liquides inflammables, elle fait face à sept chefs d'accusation de placement illégal et s'expose à des amendes totalisant 70 000 $.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre