ACVM

Montréal – Les autorités en valeurs mobilières de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, de la Saskatchewan, du Manitoba, du Québec, de la Nouvelle-Écosse, de l’Île-du-Prince-Édouard, du Nouveau-Brunswick, de Terre-Neuve-et-Labrador, du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Yukon (les « membres des ACVM » ou « nous ») ont publié aujourd’hui des observations Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre sur le rapport de consultation du Groupe de travail sur la modernisation relative aux marchés financiers de l’Ontario (le « rapport du Groupe de travail ») publié le 9 juillet 2020.

Les membres des ACVM se réjouissent de la possibilité de formuler des observations sur le rapport du Groupe de travail dans le cadre de la mission permanente des ACVM de procurer un cadre harmonisé de réglementation des valeurs mobilières, tout en conservant la latitude et l’innovation régionales qui sont propres au système de réglementation provinciale et territoriale du Canada.

« Étant donné l’intégration des marchés des valeurs mobilières et le rôle des ACVM, il est primordial que les membres des ACVM contribuent à la consultation par leur expertise et leur analyse », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers. « Nous nous réjouissons de constater un degré de concordance appréciable entre les propositions du Groupe de travail et le Plan d’affaires actuel des ACVM. Toutefois, le rapport du Groupe de travail ne traite pas d’une occasion importante qui se présente, soit la prise du règlement sur le régime de passeport en Ontario, que tous les autres membres des ACVM ont mis en œuvre il y a plus d’une décennie afin de procurer aux participants au marché un accès simplifié aux marchés des capitaux du Canada. »

Dans le rapport du Groupe de travail, 13 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre des 47 propositions reflètent les principales priorités des ACVM ou certains de leurs projets réglementaires en cours présentés dans le Plan d’affaires des ACVM (2019-2022) et dans leur rapport d’étape intermédiaire Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre de juin 2020. Un total de 19 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre autres propositions se penchent sur des enjeux de réglementation qui ont été traités dans le cadre de travaux réglementaires antérieurs ou de modifications réglementaires apportées dernièrement, ou qui pourraient par ailleurs être examinées dans le cadre de travaux réglementaires futurs des ACVM.

Nous appuyons la proposition voulant que l’Ontario adopte des dispositions en matière de réciprocité automatique que la plupart des autres membres des ACVM ont déjà adoptées. Toutefois, nous sommes convaincus que la prise du règlement sur le régime de passeport en Ontario constitue une occasion importante d’accroître l’efficience de notre cadre de réglementation des valeurs mobilières. La prise du règlement réduirait considérablement le fardeau réglementaire des participants au marché en Ontario dont l’autorité principale est située ailleurs au Canada. Le règlement sur le régime de passeport crée un guichet unique d’accès aux marchés des capitaux à l’échelle du pays, et il s’applique notamment aux prospectus, aux demandes de dispense, à l’inscription, aux agences de notation ainsi qu’aux demandes de révocation de l’état d'émetteur assujetti.

De l’avis des ACVM, le Groupe de travail devrait écarter trois Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre propositions en particulier dans ses recommandations définitives, soit parce que les membres des ACVM les ont déjà étudiées et rejetées à l’issue d’une analyse réglementaire poussée, soit parce qu’ils estiment que les investisseurs ou le marché n’en tireront aucun avantage appréciable. Enfin, les ACVM exhortent le Groupe de travail à la prudence advenant le cas où il décide de donner suite à six Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre propositions visant à modifier les mécanismes d’application de la loi, puisque ces propositions risquent de réduire l’efficacité du cadre de réglementation des valeurs mobilières du Canada et de nuire à la protection des investisseurs.

La Commission des valeurs mobilières de l’Ontario ne participe pas à la réponse des membres des ACVM au rapport du Groupe de travail puisqu’elle est en mesure de fournir ses observations par d’autres moyens.

On peut consulter ici Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre l’analyse collective du rapport du Groupe de travail sur la modernisation relative aux marchés financiers de l’Ontario par les membres des ACVM.

– 30 –

Investisseurs : adressez-vous à votre autorité en valeurs mobilières, dont les coordonnées se trouvent ici Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Médias : reportez-vous à la liste des représentants provinciaux ou territoriaux ci-dessous, ou communiquez avec nous à l’adresse suivante : media@acvm-csa.ca.

Membres des ACVM

Personne ressource

Numéro de téléphone

Autorité des marchés financiers

Sylvain Théberge

514 940-2176

Alberta Securities Commission

Hilary McMeekin

403 592-8186

British Columbia Securities Commission

Brian Kladko

604 899-6713

Bureau des valeurs mobilières, Nunavut

Jeff Mason

867 975-6591

Bureau du surintendant des valeurs mobilières NL

Renée Dyer

709 729-4909

Bureau du surintendant des valeurs mobilières du Yukon

Rhonda Horte

867 667-5466

Bureau du surintendant des valeurs mobilières, Territoire du Nord-Ouest

Tom Hall

867 767-9305

Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Nouveau-Brunswick

Marissa Sollows

506 643-7853

Commission des valeurs mobilières de l’Ontario

Kristen Rose

416 593-2336

Commission des valeurs mobilières du Manitoba

Jason (Jay) Booth

204 945-1660

Financial and Consumer Affairs, Authority of Saskatchewan

Shannon McMillan

306 798-4160

Nova Scotia Securities Commission

David Harrison

902 424-8586

Superintendent of Securities, Department of Justice and Public Safety, Île-du-Prince-Édouard

Steve Dowling

902 368-4550