Valeurs mobilières

Montréal - Le 13 avril 2015, le Bureau de décision et de révision (BDR) a condamné Alexander Asgary à payer une pénalité administrative de 25 000 $, en plus de lui interdire d'agir comme administrateur ou dirigeant d'un émetteur pour une période de 18 mois pour avoir manipulé ou tenté de manipuler par des manoeuvres déloyales le cours des titres d'un émetteur assujetti.

Alexander Asgary a reconnu avoir manipulé ou tenté de manipuler le cours des titres d'un émetteur assujetti en alimentant de manière biaisée les forums de discussions « chat rooms » pour investisseurs. Sous des pseudonymes et sans divulguer ses liens avec cet émetteur, Alexander Asgary a publié 269 messages entre le 18 octobre 2007 et le 20 janvier 2011 afin de tenter de promouvoir et d'influencer de manière illégale les titres de cet émetteur.

Dans sa décision, le BDR a soutenu que, même si aucune manipulation tangible n'avait pu être démontrée, la nature de cette infraction, l'une des plus graves édictée par la loi, doit être sanctionnée sévèrement puisqu'il en va de la confiance du public dans les marchés financiers.

Ce dossier est un exemple démontrant aux investisseurs qu'ils devraient faire preuve de prudence quant aux propos répandus de manière anonyme sur ces forums de discussions.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre