Valeurs mobilières Décisions et ordonnances de blocage et d'interdiction

Montréal - Le 15 avril 2013, le juge Denis Mondor de la Cour du Québec a entériné l'entente de règlement intervenue entre les parties et a condamné Denis St-Laurent, Vision Denstar inc., DSTL Capital Inc. et la compagnie 9141-7196 Québec Inc. à une amende globale de 504 000 $.

Les défendeurs faisaient face à 96 chefs d'accusation principalement pour la pratique illégale de l'activité de courtier en valeurs et le placement illégal de titres.

Dans ce dossier, Denis St-Laurent recrutait ses victimes via un site Internet de rencontres où il organisait, de sa propre initiative, des soupers pour célibataires.
Lors de ces soupers, il parlait de ses divers projets d'investissement qui avaient court à ce moment.

D'avril 2000 à janvier 2008, ce stratagème a amené une quinzaine de personnes à investir un peu plus de 150 000 $ dans le capital-action des compagnies de Denis St-Laurent.

Au total, une dizaine d'investisseurs auraient perdu une somme de 130 600 $.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.