Valeurs mobilières

Montréal - Le 18 mars 2016, l'honorable juge Marco LaBrie, de la Cour du Québec, district de Longueuil, a accueilli une proposition commune des parties et a condamné Richard Longpré à payer une amende de 724 000 $ et à purger une sentence d'emprisonnement de 24 mois moins un jour pour des infractions liées à des placements illégaux.

« Nous sommes satisfaits de la peine imposée dans ce dossier, qui démontre une fois de plus que les placements illégaux sont des infractions qui doivent être sévèrement sanctionnées », a souligné Louis Morisset, président-directeur général de l'Autorité. « L'impact de tels gestes est dévastateur pour les victimes, qui peuvent rarement récupérer les sommes qu'elles avaient investies en toute confiance. »

L'enquête de l'Autorité a établi que les gestes de Richard Longpré, un ex-représentant en assurance de personnes, en assurance collective de personnes et en courtage en épargne collective, ont causé des pertes de près de 1,3 million de dollars à 34 investisseurs entre 1998 et 2009. Richard Longpré a plaidé coupable à l'ensemble des 133 chefs d'accusation portés par l'Autorité, qui lui reprochait d'avoir agi illégalement à titre de courtier en valeurs et d'avoir procédé illégalement à des placements, puis d'avoir fourni des informations fausses ou trompeuses à des investisseurs en mentionnant que l'opération proposée était très sécuritaire et ne comportait aucun risque.

Fort de la relation de confiance établie avec ses clients, Richard Longpré proposait à certains d'entre eux de lui prêter des sommes d'argent afin qu'il les investisse à leur place, leur laissant croire qu'il avait des accès privilégiés pour acquérir des actions dans diverses sociétés pétrolières. Il a aussi proposé à des clients de lui prêter leur argent. Dans les deux cas, Richard Longpré a promis un rendement annuel allant jusqu'à 8 % et a émis des billets à terme au nom des prêteurs.

L'Autorité réaffirme l'importance d'être vigilant : avant de confier des sommes à une personne, prenez soin de vérifier si celle-ci est autorisée à solliciter des investissements. De plus, si cette personne fait pression sur vous pour que vous investissiez rapidement dans le placement proposé ou vous fait miroiter des rendements anormalement élevés, questionnez-vous sur les risques associés à une telle transaction. Pour plus d'information sur les étapes permettant de détecter les approches frauduleuses, consultez le Guide personnel contre la fraude de l'Autorité.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre