Montréal, le 19 juillet 2011 - L'Autorité des marchés financiers intente une poursuite pénale dans le district judiciaire d'Iberville à l'égard de Richard Longpré pour des infractions liées à des placements illégaux. L'Autorité a déposé 133 chefs d'accusation et entend réclamer des amendes qui totalisent 1 305 000 $ ainsi qu'une peine d'emprisonnement.

Plus spécifiquement, l'Autorité reproche à Richard Longpré d'avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs à 61 reprises et d'avoir illégalement procédé à des placements à 61 reprises. L'Autorité lui reproche également d'avoir fourni des informations fausses et trompeuses à des investisseurs à 11 reprises en mentionnant que l'opération qu'il leur proposait était très sécuritaire et ne comportait aucun risque alors qu'il s'agissait d'achat d'actions.

L'enquête de l'Autorité démontre que les gestes de Richard Longpré, un ex-représentant en assurance de personnes, en assurance collective de personnes et en courtage en épargne collective, auraient causé des pertes de 1 320 000 $ à 33 investisseurs entre 1998 et 2009. Il aurait effectué des remboursements de l'ordre de 211 000 $ à certains investisseurs.

Fort de la relation de confiance établie avec ses clients, Longpré aurait proposé à certains clients de lui prêter des sommes d'argent afin qu'il les investisse à leur place, leur laissant croire qu'il avait des accès privilégiés pour acquérir des actions dans diverses sociétés pétrolières. Il aurait proposé à d'autres clients de lui prêter leur argent afin d'acquérir des ordinateurs plus performants afin de mieux « gérer » les avoirs de ses clients. Pour ces deux types de propositions, Longpré aurait promis un rendement annuel de 8 % et émis des billets à terme au nom des prêteurs.

Les peines réclamées à l'égard de Richard Longpré représentent le triple des amendes minimales prescrites par la Loi. Pour réclamer de telles peines, soit l'emprisonnement et plus de 1,3 million $ en amendes, l'Autorité invoque divers facteurs aggravants notamment la durée des infractions, l'appropriation d'argent, l'abus de confiance et les conséquences sur les victimes dont il connaissait la situation financière.

Richard Longpré a été radié de façon permanente par la Chambre de la sécurité financière en octobre 2010.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre