Valeurs mobilières

Montréal - Le 17 juin 2015, la juge de paix magistrat Sylvie Desmeules de la Cour du Québec du district de Saint-François a imposé des amendes qui totalisent 630 000 $ à Kader Hanahem, un ex-courtier en épargne collective, précédemment reconnu coupable des six chefs d'accusation portés par l'Autorité des marchés financiers pour avoir illégalement exercé l'activité de conseiller en valeurs pour la gestion de portefeuilles de valeurs.

Mentionnons que Kader Hanahem en appelle de sa condamnation.

Nouvelle poursuite pénale
Récemment, l'Autorité a intenté une nouvelle poursuite pénale à l'égard de Kader Hanahem dans le district judiciaire de Saint-François. Cette fois, il fait face à six autres chefs d'accusation, dont trois chefs pour pratique illégale de conseiller en valeurs et trois chefs pour avoir manqué à un engagement souscrit auprès de l'Autorité en exerçant l'activité de conseiller en valeurs auprès de trois investisseurs alors qu'il s'était engagé à ne plus le faire. S'il est reconnu coupable, il s'expose à des amendes minimales totalisant 186 000 $.

Rappelons que Kader Hanahem s'était engagé en 2011 à cesser toute activité de courtier ou de conseiller en valeurs et qu'il est visé par des ordonnances d'interdiction et de blocage depuis avril 2014.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre