Valeurs mobilières

Montréal - Le 18 novembre 2013, devant l'honorable Johanne Roy de la Cour du Québec du district de Québec, monsieur Laurent Beaudoin¹ a plaidé coupable à 33 chefs d'accusation en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières.

Plus précisément, Laurent Beaudoin a reconnu sa culpabilité à 13 chefs pour avoir aidé par acte ou omission les sociétés Groupe Placirent inc. et Gestion L. Beaudoin à procéder à un placement sans prospectus, 11 chefs pour avoir exercé illégalement l'activité de courtier en valeurs, cinq chefs pour avoir aidé par acte ou omission la société Groupe Beaudoin Fournier et Roy inc. à exercer l'activité de conseiller en valeurs sans être inscrit à ce titre et quatre chefs pour avoir déclaré que les titres de la société Groupe Placirent inc. seraient éventuellement admis à la cote sans l'autorisation préalable de l'Autorité.

Conséquemment, la juge Roy lui a imposé une amende totalisant 255 000 $, représentant 3 fois l'amende minimale.

Rappelons qu'en juin 2013, dans un autre dossier, Laurent Beaudoin a écopé d'une amende de 10 000 $ ayant été reconnu coupable d'un chef d'accusation déposé par l'Autorité des marchés financiers en lien avec le placement illégal d'un produit lié à Gestion Nali inc.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre


¹ Ne pas confondre avec Laurent Beaudoin, président du conseil d'administration de Bombardier inc..