Décisions et ordonnances de blocage et d'interdiction

Communiqué de presse du 22 juin 2016

Montréal - Le 9 juin et le 13 juin 2016, à la demande de l'Autorité des marchés financiers, le Bureau de décision et de révision (BDR) a émis ex parte des ordonnances d'interdiction pour mettre fin à des activités de sollicitation effectuées principalement sur les médias sociaux et s'adressant à une jeune clientèle. Les ordonnances visent la société américaine International Markets Live, Inc. (iMarkets) et Christopher Terry, Daniel Westby, Antoine Bouthillier, Antoine Charbonneau1, Maxime Robichaud, Charley Wion, Étienne Champagne, Alexandro Garcia, Marc-Antoine Bourbonnais, Finance Stratex inc., Simon Brisebois2, Samuel Jacques et Makir Volcy.

Notons que la publication du présent communiqué constitue le mode de signification autorisé par le BDR de la décision (pdf - 3 Mo)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre à l'égard de Maxime Robichaud.

(Note: Le lien hypertexte redirigeant vers la décision 2016-012-001 du 9 juin 2016 a été ajouté en date du 7 juillet 2016)

Sollicitation illégale et prédictions irréalistes
L'enquête menée par l'Autorité démontre que iMarkets solliciterait des investisseurs au Québec par l'entremise de plusieurs plateformes en faisant miroiter des profits irréalistes. L'information mise à la disposition du public serait incomplète, dispersée et ne permettrait pas à un investisseur de prendre une décision d'investissement éclairée.

De plus, il appert que iMarkets et Christopher Terry auraient agi à titre de conseillers en dérivés sans être inscrits à ce titre auprès de l'Autorité. Également, tous les intimés auraient agi à titre de courtiers en dérivés et en valeurs sans être inscrits à ces titres auprès de l'Autorité. Enfin, les intimés auraient procédé au placement d'un contrat d'investissement sans avoir établi de prospectus soumis au visa de l'Autorité ni bénéficié d'une dispense.

Par sa décision, le BDR interdit à tous les intimés d'exercer toute activité en vue d'effectuer une opération sur dérivés et sur valeurs, à l'exception d'une opération sur dérivés et sur valeurs pour leur propre compte, par l'entremise d'un courtier inscrit.

La sollicitation illégale en ligne doit cesser
L'enquête menée par l'Autorité démontre également que les intimés auraient utilisé des médias sociaux et plusieurs sites Internet en visant une clientèle jeune et vulnérable. Le BDR ordonne donc aux intimés de retirer toute information ou publication en lien avec des dérivés ou des valeurs mobilières, diffusée au moyen des médias sociaux, dont Facebook, YouTube, Instagram et Snapchat, ou par d'autres moyens, et ce, à l'intérieur d'un délai de cinq jours de la décision.

De plus, le BDR interdit à iMarkets et Christopher Terry d'exercer l'activité de conseiller en dérivés et leur ordonne de bloquer tout accès aux sites Web www.imarketslive.com et www.fxsignalslife.com afin d'empêcher que toute personne résidant au Québec puisse consulter ces sites.

Enfin, le BDR ordonne à Daniel Westby de fermer le site www.harmonicbrothers.com; à Étienne Champagne de fermer les sites www.a1vision.net et www.a1university.com; à Simon Brisebois de fermer le site www.stratexfinance.com; à Samuel Jacques de fermer le site www.jeunestraders.com; et à Makir Volcy de fermer le site www.volcytech.com.

L'Autorité rappelle que, par le biais de son site TesAffaires.com, elle met à la disposition des jeunes des conseils pour éviter la fraude sur les réseaux sociaux Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre


1 Ne pas confondre l'intimé Antoine Charbonneau avec Antoine Charbonneau Genest détenteur du certificat 209659 en assurance de personnes et rattaché au cabinet Services d'Assurance I.G. inc., et inscrit à titre de représentant de courtier en épargne collective auprès de la firme Services Financiers Groupe Investors inc.
2 Ne pas confondre l'intimé Simon Brisebois avec Simon Daniel Brisebois inscrit à titre de représentant de courtier en épargne collective auprès de Services d'Investissement TD inc.