Décisions et ordonnances de blocage et d'interdiction

Montréal - Le 17 décembre 2013, le Bureau de décision et de révision a entériné une entente aux termes de laquelle Martin Boyer consent à être interdit de toute activité de conseiller en valeurs et de toute activité d'opérations sur valeurs. Il s'est également engagé à ne plus publier d'annonce sur le Web incitant le public à investir auprès de lui ou de ses sociétés.

Ce dossier fait suite à la vigilance de l'équipe de cybersurveillance de l'Autorité des marchés financiers qui avait identifié trois annonces publiées sur le Web par Martin Boyer. Dans deux de ces annonces, Martin Boyer invitait les investisseurs à lui déléguer la gestion de leurs comptes de courtage par le biais d'autorisation de transiger moyennant un montant minimal d'investissement de 15 000 $ et promettant d'importants rendements. Dans une troisième annonce, il offrait l'opportunité d'acquérir des actions d'une compagnie et ce, sans avoir préalablement soumis de prospectus au visa de l'Autorité.

Mise à jour

Le 19 avril 2017, le Tribunal administratif des marchés financiers a accepté, à la demande de Martin Boyer, de lever partiellement l’ordonnance d’interdiction d’opération sur valeurs aux seules fins de lui permettre d’effectuer des opérations sur valeurs pour son propre compte aux conditions fixées par le tribunal.

Rappel aux investisseurs
L'Autorité rappelle aux investisseurs de mettre en pratique les cinq étapes simples qui permettent de détecter s'ils sont la cible d'une approche douteuse. Consultez notre site Web pour apprendre à mieux vous prémunir contre ce type d'approche.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre