Montréal, le 9 juin 2011 - L'Autorité des marchés financiers rend public son Rapport sur la tarification en assurance automobile 2010, déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale. Ce rapport fait état du développement et des tendances de l'industrie de l'assurance automobile au Québec pour l'année 2010. En somme, il révèle la bonne santé de cette industrie.

2010 : une des meilleures années pour l'assurance automobile
De nouveau cette année, l'Autorité constate la bonne santé de l'industrie de l'assurance automobile. En effet, les assureurs affichent des bénéfices d'exploitation appréciables, soit 17,3 % des primes acquises, ce qui confirme la tendance favorable observée au cours des dix dernières années. L'excellente performance des résultats techniques affichés par l'ensemble des assureurs, combinée à une fréquence très peu élevée des réclamations, expliquent ces bénéfices d'exploitation. Lorsqu'établis sur des périodes de dix et vingt ans, ces bénéfices atteignent respectivement 14,6 % et 10 %. Ces résultats sont remarquables et dépassent même certains objectifs de rendement espérés des assureurs pour l'ensemble de leurs activités.

L'année 2010 marquait la fin de la distribution des garanties de remplacement dorénavant remplacées par l'assurance de remplacement. Le rapport fait ainsi état de la distribution de l'assurance de remplacement par les concessionnaires d'automobiles et les représentants certifiés entre le 1er octobre 2010, date de l'entrée en vigueur des nouvelles règles, et le 31 décembre 2010. Le rapport révèle que près de 12 000 polices d'assurance de remplacement ont été vendues pour un total de 16,9 millions de dollars de primes directes souscrites au cours des trois derniers mois de 2010.

L'offre d'assurance automobile au Québec demeure abondante et diversifiée. On constate que la capacité de souscription des assureurs exerçant une activité au Québec est plus que suffisante pour absorber la demande des consommateurs. Plusieurs facteurs signalent l'aspect concurrentiel de ce marché, notamment la baisse des tarifs observée pour une huitième année consécutive et un nombre croissant d'assureurs présents dans tous les secteurs de l'assurance automobile. Mentionnons que les assureurs à charte du Québec dominent toujours le marché québécois en recueillant 63 % des 3 ,1 milliards de dollars de primes souscrites en assurance automobile en 2010.

Une situation à l'avantage des consommateurs
Cette situation est à l'avantage des consommateurs. De fait, l'Autorité les invite à agir au meilleur de leur intérêt et à ne pas hésiter à demander des soumissions auprès de différents assureurs et courtiers de manière à mieux comparer les prix proposés et les services offerts. En outre, lorsque les consommateurs comparent leurs primes d'assurance et exigent de l'information supplémentaire sur les conditions applicables et les services offerts, ils contribuent au maintien d'une saine concurrence dans ce secteur de l'assurance.

Pour connaître tous les détails de l'analyse de la situation de l'assurance automobile au Québec, nous vous invitons à consulter ce rapport.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre