Valeurs mobilières

Montréal - Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont annoncé aujourd'hui la publication de la version définitive de modifications visant à accroître la transparence des participations dans les émetteurs assujettis selon le système d'alerte.

« Ces modifications définitives ont pour effet d'améliorer la qualité et l'intégrité du système d'alerte d'une façon adéquate pour les marchés financiers canadiens », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers. « Les modifications visent à améliorer l'information incluse dans les déclarations selon le système d'alerte afin de permettre au marché d'analyser et d'évaluer les répercussions éventuelles des changements dans la propriété des titres d'un émetteur assujetti ou dans l'emprise exercée sur ceux-ci. »

Une fois en vigueur, les modifications auront les effets suivants :

  • elles exigeront la déclaration des diminutions d'au moins 2 % de la propriété des titres ou de l'emprise sur ces titres;
  • elles exigeront le dépôt d'une déclaration lorsque la propriété ou l'emprise d'un porteur passe sous le seuil de déclaration selon le système d'alerte de 10 %;
  • elles dispenseront les prêteurs et les emprunteurs, dans certains cas, d'inclure les titres prêtés ou empruntés dans le critère d'application du système d'alerte;
  • elles excluront du régime de déclaration mensuelle les investisseurs institutionnels admissibles qui sollicitent des procurations auprès des porteurs dans certains cas;
  • elles amélioreront l'information fournie dans les déclarations selon le système d'alerte;
  • elles simplifieront davantage l'information requise dans les communiqués.

Sauf en Ontario, sous réserve de l'approbation des ministres compétents, les modifications entreront en vigueur le 9 mai 2016. En Ontario, les modifications entreront en vigueur à la plus éloignée des dates suivantes : a) le 9 mai 2016, et b) le jour de l'entrée en vigueur par proclamation de certains articles de l'Annexe 18 de la Loi de 2015 sur les mesures budgétaires. On peut consulter les modifications sur les sites Web des membres des ACVM.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

- 30 -

Renseignements :

Sylvain Théberge
Autorité des marchés financiers
514 940-2176

Mark Dickey
Alberta Securities Commission
403 297-4481

Richard Gilhooley
British Columbia Securities Commission
604 899-6713

Kristen Rose
Commission des valeurs mobilières de l'Ontario
416 593-2336

Ainsley Cunningham
Commission des valeurs mobilières du Manitoba
204 945-4733

Andrew Nicholson
Commission des services financiers et des
services aux consommateurs
Nouveau-Brunswick
506 658-3021

Tanya Wiltshire
Nova Scotia Securities Commission
902 424-8586

Janice Callbeck
Office of the Superintendent of Securities
Île-du-Prince-Édouard
902 368-6288

John O'Brien
Office of the Superintendent of  Securities
Terre-Neuve-et-Labrador
709 729-4909

Rhonda Horte
Bureau du surintendant des valeurs
mobilières du Yukon
867 667-5466

Jeff Mason
Bureau des valeurs mobilières
Nunavut
867 975-6591

Tom Hall
Bureau du surintendant des valeurs mobilières
Territoires du Nord-Ouest
867-767-9305

Shannon McMillan
Financial and Consumer Affairs
Authority of Saskatchewan
306 798-4160