Valeurs mobilières

Calgary - Octobre est le Mois de l'éducation des investisseurs et les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) souhaitent inviter les Canadiens à ne pas laisser le battage publicitaire entourant de nouveaux secteurs ou de nouvelles occasions d'investissement les inciter à faire un placement ne leur convenant pas, non soutenable ou frauduleux. Les ACVM les encouragent à se méfier des titres accrocheurs sur des entreprises émergentes dans des domaines tels que la marihuana produite à des fins médicales, les énergies « vertes » ou les monnaies électroniques, et de continuer de faire leurs devoirs avant d'investir.

« Trop souvent, nous voyons des investisseurs se laisser séduire par les toutes dernières occasions d'investissement en se fondant sur de l'information peu détaillée et qui vante l'investissement comme une « occasion à ne pas rater » », a déclaré Bill Rice, président des ACVM et président-directeur général de l'Alberta Securities Commission. « Ce type d'occasions n'existe tout simplement pas, et les investisseurs se doivent de prendre le temps de vérifier la validité de l'entreprise, de se renseigner sur les facteurs de risque qu'elle présente et d'évaluer si l'investissement convient à leurs objectifs financiers personnels. »

Voici les étapes que chaque investisseur devrait suivre avant de prendre une décision :

  • En apprendre davantage sur la société et le produit qu'elle offre.

o Quels sont sa stratégie et son échéancier?
o Existe-t-il un marché pour ce produit?
o À quelle étape de son développement en est-elle?
o Quelles sont les ressources (par exemple, les liquidités, les permis, les capacités techniques et la direction) dont elle dispose ou pour lesquelles elle a obtenu des engagements?

Les ACVM signalent également que les fraudeurs miseront sur le battage autour du dernier investissement à la mode, de l'actualité ou de la dernière tragédie pour créer une occasion d'investissement visant à soutirer de l'argent aux investisseurs. Ils sont habiles à exploiter toutes les situations à leur avantage, et les Canadiens devraient porter attention aux signaux d'alarme d'une fraude Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre avant de prendre une décision.

Les Canadiens sont également invités à suivre le compte Twitter @ACVM_Nouvelles Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre pour obtenir des trucs et des renseignements utiles sur l'investissement qui seront publiés en octobre sur le thème de la sensibilisation des investisseurs.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

- 30 -

Renseignements :

Sylvain Théberge
Autorité des marchés financiers
514 940-2176

Carolyn Shaw-Rimmington
Commission des valeurs mobilières de l'Ontario
416 593-2361

Alison Trollope
Alberta Securities Commission
403 297-2664

Richard Gilhooley
British Columbia Securities Commission
604 899-6713

Kevan Hannah
Commission des valeurs mobilières du Manitoba
204 945-1513

Andrew Nicholson
Commission des services financiers et des
services aux consommateurs
(Nouveau-Brunswick)
506 658-3021

Tanya Wiltshire
Nova Scotia Securities Commission
902 424-8586

Janice Callbeck
Office of the Superintendent of Securities
Île-du-Prince-Édouard
902 368-6288

Don Boyles
Office of the Superintendent of Securities
Terre-Neuve-et-Labrador
709 729-4501

Rhonda Horte
Bureau du surintendant des valeurs mobilières
du Yukon
867 667-5466

Louis Arki
Bureau des valeurs mobilières
Nunavut
867 975-6587

Gary MacDougall
Bureau des valeurs mobilières
Territoires du Nord-Ouest
867-920-3318

Shannon McMillan
Financial and Consumer Affairs Authority
of Saskatchewan
306 798-4160