L'Équipe intégrée de la police des marchés financiers (EIPMF) a déposé des accusations contre onze personnes, de Montréal et de Toronto, à qui on reproche d'avoir commis diverses fraudes reliées aux marchés financiers. Cette enquête criminelle est le résultat d'une coordination entre les policiers de la Gendarmerie royale du Canada, l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières et l'Autorité des marchés financiers. Pour en savoir plus, consultez le communiqué (pdf - 46 Ko)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre diffusé par la GRC.