Valeurs mobilières

Montréal - L'Autorité des marchés financiers intente une poursuite pénale comportant 167 chefs d'accusation contre Robert Morin pour diverses infractions liées à des activités de placement illégal. S'il est reconnu coupable, la Loi prévoit que Robert Morin est passible d'amendes importantes et d'une peine d'emprisonnement.

L'Autorité reproche à Robert Morin d'avoir pratiqué illégalement l'activité de courtier en valeurs, effectué des placements sans prospectus et fourni des informations fausses ou trompeuses lors d'opérations sur valeurs. L'Autorité lui reproche également d'avoir contrevenu à une décision du Bureau de décision et de révision rendue en mai 2011.

L'enquête de l'Autorité démontre que Robert Morin aurait, notamment, sollicité son ancienne clientèle afin qu'elle lui prête de l'argent pour financer divers projets dans différents secteurs d'activités économiques. Il aurait ainsi abusé de la confiance de ces investisseurs pour leur soutirer des montants d'argent importants. Auparavant inscrit dans plusieurs disciplines, Robert Morin a été radié par la Chambre de sécurité financière Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre en 2012.

Rappel aux investisseurs

L'Autorité rappelle aux Québécois l'importance d'adopter des comportements avisés en matière d'investissement, notamment en évitant d'émettre des chèques au nom de la personne qui offre le placement et ne remettant jamais d'argent comptant. Pour en savoir davantage sur les façons de se prémunir contre les approches frauduleuses, consultez le Guide personnel contre la fraude.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre