Décisions et ordonnances de blocage et d'interdiction

Montréal - Le 3 avril 2014, à la demande de l'Autorité des marchés financiers, le Bureau de décision et de révision (BDR) a prononcé des ordonnances de blocage et d'interdiction à l'égard de deux résidents de la région de Sherbrooke, Kader Hanahem et sa conjointe Sophie Jean, ainsi qu'à l'égard de la société 9073-1266 Québec Inc. (faisant affaires sous la raison sociale Groupe Financier Orizon) pour faire cesser leurs activités de placement et de protéger les épargnants.

Selon le BDR, la preuve présentée par l'Autorité lors de l'audience est particulièrement aggravante pour Kader Hanahem. En effet, Kader Hanahem est un ex-courtier en épargne collective qui a souscrit un engagement à ne pas effectuer de placement de valeurs auprès de l'Autorité et qui est radié pour une période de 6 ans Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre par la Chambre de la sécurité financière pour vente illégale d'actions. Il fait aussi l'objet d'une poursuite pénale liée à des activités illégales de conseiller en valeurs.

Le modus operandi qu'utiliserait Kader Hanahem est particulièrement dangereux pour les investisseurs. Il demanderait aux épargnants de transférer leurs placements dans un compte de courtage en direct et de lui fournir les codes d'accès pour qu'il puisse lui-même effectuer les transactions.

Le BDR a soulevé de sérieuses inquiétudes face à la preuve présentée par l'Autorité qui l'incitent à agir immédiatement :

  • Kader Hanahem et Groupe Financier Orizon continueraient d'agir à titre de courtier ou de conseiller sans être inscrits malgré un engagement formel auprès de l'Autorité;
  • Kader Hanahem fait l'objet d'une poursuite pénale pour exercice illégal de conseiller en valeurs;
  • Kader Hanahem semble vouloir poursuivre ce genre d'activités puisqu'il aurait demandé à un investisseur de lui payer d'avance des frais de gestion et de conseils pour l'année 2014 ;
  • Kader Hanahem et Sophie Jean utiliseraient à leurs fins personnelles des sommes obtenues illégalement des investisseurs, notamment pour effectuer des paiements hypothécaires sur leur résidence familiale.

Le BDR a ainsi interdit à Kader Hanahem, Sophie Jean et Groupe Financier Orizon d'effectuer toute opération sur valeur et d'exercer l'activité de conseiller en valeurs. Le BDR a également rendu des ordonnances qui leur interdisent de se départir de tout fonds, titres ou autres biens en leur possession, notamment dans leurs comptes bancaires et leur résidence familiale.

Le BDR craint que, sans ces ordonnances, les intimés continuent à solliciter d'autres épargnants et à utiliser pour leurs propres fins des sommes obtenues des investisseurs.

Si vous croyez avoir été la cible d'une approche de Kader Hanahem, nous vous invitons à communiquer avec un agent de notre Centre d'information.

Mieux se prémunir contre ce type d'approche
L'Autorité rappelle aux investisseurs que 5 étapes simples permettent de détecter s'ils sont la cible d'une approche douteuse.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre