Montréal, le 28 juillet 2011 - L'Autorité des marchés financiers intente des poursuites pénales dans le district judiciaire de Québec à l'égard de Laurent Beaudoin (ne pas confondre avec le président de Bombardier), Réjeanne Pelletier, Marcel Roy, Ghyslaine Pigeon et Sylvie Samson pour des activités liées à des placements illégaux. L'Autorité entend leur réclamer des amendes totalisant 573 000 $.

Plus spécifiquement, l'Autorité porte 33 chefs d'accusation à l'égard de Laurent Beaudoin, président de Groupe Placirent inc., une entreprise d'exploration minière qui a fusionné avec Ressources Conway inc. en août 2006. L'Autorité reproche à Laurent Beaudoin d'avoir aidé Groupe Placirent inc. et Gestion L. Beaudoin inc. à procéder à des placements illégaux (13 chefs), d'avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs (11 chefs), d'avoir aidé Groupe Beaudoin Fournier et Roy inc. et Gestion L. Beaudoin inc. à exercer illégalement l'activité de conseiller en valeurs (5 chefs) et d'avoir déclaré que les titres de la société Groupe Placirent inc. seraient éventuellement admis à la cote (4 chefs). L'Autorité entend lui réclamer des amendes qui totalisent 450 000 $.

L'Autorité porte aussi 4 chefs d'accusation à l'égard de Réjeanne Pelletier pour avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs (2 chefs) et pour avoir aidé Groupe Placirent inc. à procéder à des placements illégaux (2 chefs). L'Autorité entend réclamer des amendes qui totalisent 60 000 $ à son égard.

Marcel Roy est pour sa part visé par 5 chefs d'accusation pour avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs (1 chef) puis pour avoir aidé Groupe Beaudoin Fournier et Roy inc. à exercer illégalement l'activité de conseiller en valeurs (3 chefs) et à procéder à un placement illégal (1 chef). L'Autorité entend réclamer des amendes qui totalisent 48 000 $ à son égard.

L'Autorité réclame également une amende de 10 000 $ à Ghyslaine Pigeon à qui elle reproche d'avoir avoir aidé Groupe Beaudoin Fournier et Roy inc. à exercer l'activité de conseiller en valeurs (1 chef).

Finalement, l'Autorité porte un chef pour pratique illégale de courtier en valeurs à l'égard de Sylvie Samson et entend lui réclamer une amende de 5 000 $.

L'enquête de l'Autorité a permis d'établir que Laurent Beaudoin proposait à d'éventuels investisseurs divers véhicules de placements allant du prêt pour recherche et développement aux entreprises à l'achat de titres boursiers via les comptes de courtage en ligne des investisseurs. Pour ce faire, il aurait créé des sociétés et se serait allié avec des « agents référents » qui recrutaient des investisseurs.

Mentionnons que trois des individus faisant l'objet des présentes poursuites ont fait l'objet de poursuites pénales pour des infractions similaires. Laurent Beaudoin et Réjeanne Pelletier font l'objet d'une poursuite pénale intentée en juillet 2009 en lien avec les placements illégaux des sociétés Gestion Nali inc. et Gestion Lactée inc. Ce procès aura lieu en octobre 2011. Quant à Ghyslaine Pigeon qui avait précédemment reconnu sa culpabilité à 37 chefs de pratique illégale de courtier en valeurs, elle a écopé d'amendes totalisant 55 000 $ en avril 2010. Elle fait également l'objet d'une autre poursuite intentée par l'Autorité en mars 2009 en lien avec les placements illégaux de N.S.I. Solutions Naturelles Internationales inc. La date de ce procès n'a pas encore été déterminée.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre