Montréal, le 9 juin 2011 - La part de marché des assureurs constitués en vertu d'une loi du Québec (les assureurs québécois) a dépassé 50 % pour une première fois au cours des 20 dernières années, selon le Rapport sur les assurances 2010 (pdf - 4 Mo)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale. Toutefois, les résultats financiers du secteur de l'assurance sont mitigés pour l'exercice 2010.

Hausse des parts de marché au Québec
Après un léger recul observé en 2009, la part de marché des assureurs québécois a grimpé de 0,7 % pour atteindre 50,4 % en 2010. Au chapitre de l'assurance de personnes, les assureurs québécois ont souscrit 49,3 % des primes directes tandis qu'au chapitre de l'assurance de dommages, ces derniers ont souscrit 52,1 % des primes.

Résultats financiers mitigés
La hausse de la rentabilité des assureurs de dommages n'a pu contrebalancer la chute de rentabilité des assureurs de personnes. Ainsi, le bénéfice net des assureurs de personnes et de dommages exerçant au Québec s'est atrophié de 13,5 % pour se chiffrer à 10,3 milliards $. Par contre, les primes directes souscrites au Québec ont atteint 19,5 milliards $, en hausse de 2,5 % par rapport à 2009.

Au 31 décembre 2010, 289 assureurs détenaient un permis pour exercer leurs activités au Québec, soit 104 en assurance de personnes, 180 en assurance de dommages et 5 en assurance de personnes et de dommages.

Pour connaître tous les détails sur la situation de l'industrie des assurances de personnes et de dommages au Québec, nous vous invitons à consulter le rapport (pdf - 4 Mo)Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre