Valeurs mobilières Mises en garde

Montréal – L’Autorité des marchés financiers met en garde les investisseurs québécois à propos de sollicitations relatives aux produits et services financiers offerts par Sachs International S.A. (Sachs), Citadel Consultancy Ltd. (Citadel), Ty Gold et Robert Rosa. Ces sociétés et ces individus ne sont pas inscrits auprès de l’Autorité et ne sont donc pas autorisés à offrir leurs produits et services au Québec.

Ces produits et services sont offerts sur plusieurs sites Internet, dont le principal serait www.sachsint.com. Le registraire de ce site aurait enregistré deux autres noms de domaine : mylloydstrader.com et forexoptionstraderplatform.com.

Des investissements réalisés sur la base de promesses irréalistes
Au moins un investisseur québécois a été sollicité afin d’investir dans des options d’achat sur l’essence. On lui aurait fait valoir que Sachs est une grande firme de courtage et de gestion de patrimoine et que la valeur de son investissement doublerait ou triplerait en deux semaines. Dans le pire des scénarios, aurait-on affirmé, les pertes seraient de l’ordre de moins de 15 %. Le plaignant a investi des sommes d’argent qui ont été transférées dans le compte de Citadel, une société située à Hong Kong.

Par la suite, l’investisseur a acheté d’autres options sur la base de la promesse que leur valeur doublerait en trois semaines, avant de perdre contact avec le vendeur. L’argent obtenu à partir des options aurait été réinvesti dans des options sur l’or, lesquelles ont perdu presque toute leur valeur. L’investisseur n’a jamais pu récupérer l’argent investi.

Mises en garde émises dans d’autres provinces
Des mises en garde ont été émises par les commissions des valeurs mobilières de l’Ontario et de la Colombie-Britannique à l’égard de Sachs à l’effet que la société solliciterait leurs résidents sans être inscrite. De plus, le Tribunal des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick a émis des ordonnances d’interdiction à l’encontre de Sachs, Charles King et Ulises Azofeifa Robles suivant des informations similaires à celles dont nous disposons.

Enfin, la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario a également émis une mise en garde à l’égard des noms de domaine cités.

Éviter d’être victime
Sur Internet ou en personne, offrir des possibilités d’investissement est une activité réglementée. L’individu ou l’entreprise qui fait la promotion d’un produit d’investissement doit être inscrit auprès de l’Autorité ou bénéficier d’une dispense d’inscription. Afin d’éviter d’être une victime de ce type d’approche, assurez-vous de vérifier que cet individu ou cette entreprise est bel et bien inscrit au Registre des entreprises et des individus autorisés à exercer.

Vous croyez avoir été la cible de sollicitation illégale ou avoir détecté une approche illégale? N’hésitez pas à communiquer avec le Centre d’information. Cette information peut aider l’Autorité dans ses interventions visant à mieux protéger les investisseurs.

Consultez le site Web de l’Autorité pour trouver d’autres conseils pour éviter la fraude.

L’Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d’encadrement du secteur financier du Québec.

– 30 –

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d’information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite