Montréal - Le 28 juin 2012, à la demande de l'Autorité des marchés financiers, le Bureau de décision et de révision (BDR) a rendu une décision finale confirmant l'ordonnance d'interdiction d'opération prononcée à l'égard de Simon Déry en mars 2011 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le BDR interdit ainsi à Simon Déry toute opération sur toute forme d'investissement visée par la Loi sur les valeurs mobilières, y compris les activités de courtier et de conseiller en valeurs.

Dans sa décision, le BDR indique : « Simon Déry a donc réussi à obtenir des prêts pour Groupe ADA et Hippocampe auprès d'au moins quinze investisseurs, pour des sommes respectives d'environ 123 000 $ et 425 000 $, pour un total de près de 550 000 $. »

Simon Déry n'en est pas à ses premiers démêlés avec l'Autorité. En mars 2012, Simon Déry a été reconnu coupable de 14 chefs d'accusation pour pratique illégale et pour aide à des placements illégaux de Groupe ADA et a écopé d'amendes totalisant 42 000 $. Il est également visé par une autre poursuite pénale intentée en février 2012 dans le dossier Hippocampe pour des infractions similaires.

Mieux se prémunir contre ce type d'approche
L'Autorité rappelle aux investisseurs l'importance d'adopter de saines habitudes, notamment en posant 5 bonnes questions Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre qui permettent de déjouer la fraude financière.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :
Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre