Valeurs mobilières

Montréal - L'Autorité des marchés financiers intente une poursuite pénale, dans le district judiciaire de Montréal, à l'encontre de Jacques Larré et d'Icare Films inc. (« Icare »), et ce, relativement à des placements sans prospectus de titres d'Icare. Les défendeurs s'exposent respectivement à des amendes minimales totalisant 48 000 $ et 40 000 $ s'ils sont reconnus coupables sous l'ensemble des chefs d'accusation.

Plus spécifiquement, Jacques Larré fait face à huit chefs de placement sans prospectus et huit chefs d'exercice illégal de l'activité de courtier. Icare fait face à huit chefs de placement sans prospectus.

L'enquête menée par l'Autorité démontre que Jacques Larré aurait incité des investisseurs à retirer des sommes de leurs comptes enregistrés pour acquérir des actions de la société Icare, dont il est l'unique actionnaire, administrateur et dirigeant.

Jacques Larré et Icare n'ont jamais été inscrits à quelque titre que ce soit en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières et n'ont jamais obtenu de visa de prospectus ni bénéficié d'une dispense.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre