Valeurs mobilières

Montréal - Le 12 juin 2013, la juge Sylvie Desmeules a accepté le plaidoyer de culpabilité d'Éric Landry (01-12-1969)1 face aux deux chefs d'accusation portés contre lui par l'Autorité des marchés financiers pour exercice illégal de l'activité de courtier. La juge a également accepté la suggestion commune concernant la sentence, soit une amende totale de 4 000 $ plus frais.

Les agissements d'Éric Landry s'inscrivaient dans un stratagème où des investisseurs étaient sollicités afin d'acheter à bas prix des parcelles de terrain non développées, pour éventuellement les revendre à profit à des entrepreneurs une fois les infrastructures installées. Dans les faits, aucun transfert de propriété n'a été effectué. Les investisseurs ont perdu plus de 260 000 $ dans ce stratagème.

Rappelons que dans ce même dossier, Jean-François Demers a été reconnu coupable de 44 chefs d'accusation le 13 septembre 2012 et condamné à une amende totale de 344 000 $.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
www.lautorite.qc.ca
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

 


1 Ne pas confondre l'intimé Éric Landry avec le planificateur financier et représentant de courtier en épargne collective Éric Landry de Yamachiche détenteur du certificat 165995 et l'agent d'assurance de dommages des particuliers Éric Landry de Québec détenteur du certificat 190090.