Montréal - Le cabinet Service financier Rimac inc. s'est vu retirer son droit de pratique à titre de courtier en épargne collective et ne peut donc plus agir à ce titre suivant le non respect des conditions imposées par le Bureau de décision et de révision (BDR) dans la décision rendue le 14 mai 2012.

À ce jour, les droits de pratique des trois représentants liés à ce courtier, soit Feico Jan Leemhuis, André Nolin et Dominique Ribière, sont toujours suspendus et ils ne peuvent donc agir à titre de représentant de courtier en épargne collective et ce, pour quelque firme ou cabinet que ce soit.

Rappelons que des pénalités administratives totalisant 10 000 $ ont été imposées à l'égard de Service financier Rimac inc., Feico Jan Leemhuis et André Nolin. L'Autorité reprochait à Service financier Rimac inc. de ne pas avoir transmis, dans les délais prévus, les documents requis dans le cadre d'une inspection, en plus de manquements jugés de nature à compromettre la protection du public à savoir notamment l'absence de vérification de la conformité des transactions, l'absence de supervision des représentants et de leurs activités, l'absence de profil d'investisseurs dans certains dossiers clients et la présence de courtage autogéré par certains clients. Quant à Feico Jan Leemhuis et André Nolin, on leur reprochait notamment de ne pas avoir rempli leurs obligations de surveillance et de contrôle, en plus de certains autres manquements d'ordre réglementaire.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :
Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre