Montréal - L'Autorité des marchés financiers annonce qu'elle a déposé devant le Bureau de décision et de révision (BDR) des procédures comportant des allégations de transactions sur la base d'informations privilégiées en vertu desquelles elle entend réclamer des pénalités administratives totalisant 96 700 $.

Ces procédures concernent l'achat, en possession d'une information privilégiée, de parts de Fonds de revenu technologies avancées de fibres (Fonds AFT) ainsi que leur vente subséquente par Renée RoyNe pas confondre l'intimée Renée Roy avec Renée Roy rattachée au cabinet Lussier Cabinet d'assurances et services financiers inc. à Lévis, détentrice du certificat 195016, qui n'est pas visée par la présente procédure., une employée de Fonds AFT.

L'Autorité allègue que Renée Roy a transigé sur la base d'une information privilégiée non connue du public qui lui aurait été transmise par Jean-Pierre LavalléeNe pas confondre l'intimé Jean-Pierre Lavallée avec Jean-Pierre Lavallée rattaché au cabinet Assurances Lavallée & Associés ltée à St-Laurent, détenteur du certificat 119907, qui n'est pas visé par la présente procédure., un initié de Fonds AFT. Cette information concernait l'éventuelle vente de l'entreprise à un client japonais.

L'Autorité entend réclamer une pénalité de 91 700 $ à Renée Roy, soit le triple du bénéfice réalisé lors des transactions, et de 5 000 $ à Jean-Pierre Lavallée.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre