Montréal, le 1er mars 2011 - Le 18 février dernier, la juge de paix magistrat Monique Perron de la Cour du Québec (chambre criminelle et pénale) du district de Bedford a déclaré Luc Tessier coupable de 24 chefs d'accusations portés par l'Autorité des marchés financiers.

Plus spécifiquement, Luc Tessier a été déclaré coupable d'avoir illégalement agi à titre de courtier en valeurs à 2 reprises et d'avoir aidé, par acte ou omission, la société Groupe Financier Inter Continental S.A. (GFIC) et Méga Prêt 2000, à procéder à des placements illégaux à 22&bnsp;reprises.

Dans ce dossier, les investisseurs, presque tous âgés de plus de cinquante ans et séduits par les rendements faramineux offerts, versaient généralement leurs capitaux en liquide aux intermédiaires associés à GFIC ou Méga Prêt 2000, ou, à deux reprises, à Luc Tessier lui-même. Dans les jours suivant la transaction, les investisseurs se voyaient remettre un contrat signé par Luc Tessier accompagné d'un certificat de prêt. Par la suite, ils recevaient l'intérêt mensuel de leur investissement en mains propres et en argent comptant. Éventuellement, les investisseurs, ayant cessé de recevoir ces sommes d'argent, ont été convoqués à une réunion houleuse où on leur a exposé qu'ils devraient réinvestir de nouveaux montants puisque la compagnie éprouvait des difficultés financières.

Les représentations sur la détermination de la peine à être imposée à Luc Tessier auront lieu le 1er avril prochain.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

- 30 -

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre