Valeurs mobilières Organisation

Montréal – L’Autorité des marchés financiers annonce la conclusion de son enquête interne, menée au cours des derniers mois, à l’effet que des employés de l’organisme auraient eu des contacts avec certains membres de la direction de Norbourg, dont Vincent Lacroix. L’enquête interne a établi que le président de Norbourg, Vincent Lacroix, avec l’aide de membres de son personnel, aurait monté un stratagème afin de tenter de soudoyer un des employés de l’Autorité. Heureusement, l’employé en question a refusé séance tenante les offres de Vincent Lacroix.

L’Autorité des marchés financiers considère grave cette tentative de corruption à l’égard de son personnel. Elle va transférer le dossier à l’Équipe intégrée de la police des marchés financiers (EIPMF) afin que celle-ci puisse y donner les suites appropriées. L’Autorité offre par ailleurs toute sa collaboration à l’EIPMF.

D’autre part, l’enquête a démontré qu’en aucun temps l’intégrité de l’Autorité, ni sa capacité à mener son enquête de façon complète et indépendante, n’ont été mises en péril. En effet, bien que certains employés de l’Autorité ont effectivement eu des contacts avec un employé de Norbourg, aucune information ne fut transmise à propos de l’enquête. Aucun des employés visés ne travaillait sur le dossier Norbourg.

Toutefois l’Autorité en est venue à la conclusion que certains employés ont fait preuve d’imprudence et d’un manque de jugement. L’Autorité estime que ses employés doivent avoir une conduite irréprochable, compte tenu du rôle qu’elle joue dans la surveillance des marchés financiers.

L’Autorité prend donc des mesures afin de s’assurer que de telles situations ne se reproduisent plus. Des activités de sensibilisation sont prévues à cet effet. Par ailleurs, des sanctions disciplinaires ont été prises et huit employés ont été suspendus pour des périodes variant entre cinq jours et trois mois.

Ces sanctions rappellent l’importance de maintenir une indépendance envers les sociétés et leurs représentants assujettis à la surveillance de l’organisme.

Précisons enfin que l’Autorité des marchés financiers, malgré les nombreuses tentatives de diversion et d’entrave, continue de déployer toutes ses énergies à la défense des intérêts des investisseurs floués. L’Autorité continue à tout mettre en œuvre afin de récupérer le plus d’argent possible pour les investisseurs.

L’Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d’encadrement du secteur financier du Québec.

— 30 —

Information :

Journalistes seulement :
Philippe Roy (514) 940-2176
Émetteurs, courtiers, conseillers et représentants : (877) 525-0337, composez le 1 pour l’industrie
Consommateurs et épargnants : (877) 525-0337, composez le 8 pour les consommateurs