ACVM Valeurs mobilières

Calgary – La date limite de cotisation aux REER approche rapidement, mais les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) recommandent aux Canadiens de ne pas choisir à la hâte leur conseiller financier : en matière de placement, la meilleure chose à faire est de prendre le temps de trouver un conseiller fiable.

« Un conseiller financier peut vous donner de bons conseils, objectifs, mais il faut prendre le temps de trouver un professionnel avec lequel vous pouvez discuter ouvertement de vos objectifs de placement », a déclaré Stephen Sibold, président des ACVM. « Le choix d’un bon conseiller est tout aussi indispensable à votre bien-être financier que le choix d’un bon médecin l’est à votre santé. »

Les ACVM vous donnent quelques conseils pratiques pour choisir un conseiller financier :

  • Apprenez à vous connaître : déterminez vos objectifs financiers et votre tolérance au risque, et indiquez-les honnêtement à votre conseiller. Informez-le des changements qui surviennent dans votre vie et qui pourraient influer sur votre capacité de faire des placements. Selon les lois sur les valeurs mobilières, les conseillers sont tenus de bien connaître chacun de leurs clients pour pouvoir leur donner les meilleurs conseils possibles dans leur situation.
  • Connaissez vos options : déterminez les qualités que vous aimeriez trouver chez un conseiller. Sachez quels produits il a le droit de vendre (des fonds communs de placement ou une gamme complète de produits de placement?) et comment il est rémunéré (commission ou salaire?).
  • Sachez ce que signifient les titres d’un conseiller : les conseillers font souvent suivre leur nom de titres composés de plusieurs lettres indiquant, par exemple, qu’ils sont membres d’un ordre ou qu’ils ont une certaine formation. L’emploi d’un titre n’est pas toujours assorti de l’obligation de respecter un code de déontologie. Sachez ce que signifient les titres d’un conseiller avant de faire appel à ses services.
  • Renseignez-vous sur plusieurs conseillers : renseignez-vous sur trois à cinq conseillers, notamment en ce qui concerne leur expérience, leurs normes de service et leur type de clients. Un simple coup de fil vous permettra généralement de déterminer si un conseiller vous convient.
  • Assurez-vous que le conseiller est inscrit pour exercer ses activités : demandez à l’autorité en valeurs mobilières de votre province si le conseiller est inscrit et en règle (ou n’a été accusé d’aucun manquement à la discipline).

Les ACVM vous rappellent que votre conseiller travaille pour vous et que vous pouvez en choisir un autre s’il ne travaille pas correctement ou ne répond pas à vos attentes. Procurez-vous la brochure « Le courtier ou le conseiller financier – Pour faire un choix éclairé » en visitant le site Internet des ACVM (www.csa-acvm.ca) ou en communiquant avec l’autorité en valeurs mobilières de votre province.

Les ACVM sont un conseil composé des treize autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

— 30 —

Personnes-ressources :

Joni Delaurier
Alberta Securities Commission
(403) 297-4481
www.albertasecurities.com Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Barbara Timmins
Autorité des marchés financiers
(514) 940-2176
www.lautorite.qc.ca Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Actualités complémentaires