Mises en garde Valeurs mobilières

Montréal – Dans le cadre du mois de la sensibilisation à la fraude, l’Autorité des marchés financiers invite les consommateurs de produits et services financiers du Québec à la prudence afin de protéger leurs finances. Personne n’est à l’abri d’une fraude. Toutefois, il est possible de minimiser les chances d’être une victime en faisant preuve de prudence.

Quand c’est trop beau pour être vrai!

  • On vous promet des rendements élevés, et ce, sans risque.
  • Les personnes qui vous contactent sont des inconnus ou des individus que vous n’avez rencontrés que récemment. ?
  • On vous affirme que les actions d’une compagnie sont sur le point d’être inscrites à la Bourse et qu’elles sont offertes à rabais. ?
  • Il faut faire vite pour profiter d’une occasion de placement « incroyable ». ?
  • On vous demande de garder le secret, car c’est une occasion de placement qu’on ne propose qu’à quelques privilégiés comme vous.

Soyez aux aguets. Ces exemples ne cachent pas nécessairement une fraude. Toutefois, une fraude ou une tentative de fraude peut naître à partir d’une de ces situations.

Quelques déclarations douteuses typiques

« Très peu de gens le savent, mais l'entreprise est sur le point de signer un contrat faramineux. » Dites-vous que si c'est vrai, il s'agit d'information privilégiée et il est illégal de transiger sur la base d'information qui n'est pas accessible au grand public.

« Le rendement est garanti, vous ne pouvez pas perdre d'argent.» Il est rare qu'un titre offrant un potentiel de rendement élevé ne soit pas sujet à un certain niveau de risque. Assurez-vous d'abord que le placement répond à votre tolérance au risque.

Des indices d’une tentative de fraude

  • On vous demande d’agir « très vite », c’est une occasion unique qui ne se reproduira jamais.
  • On vous demande de garder le secret.
  • On vous demande de signer d’avance des formulaires ou des procurations.
  • On vous fournit des bons de commande antidatés.
  • On vous fait de la vente sous pression, on tente de vous culpabiliser si vous hésitez à investir.
  • On vous propose de racheter vos titres ou de les échanger au-delà de leur valeur sur le marché, moyennant des frais à payer d’avance.
  • On effectue des transactions financières sans votre consentement.
  • On vous affirme qu’un organisme de réglementation a « approuvé » un placement.

Attention au « hameçonnage »

Depuis quelques temps, des institutions financières font l’objet d’une pratique frauduleuse liée à Internet appelée « hameçonnage » ou « phishing » (en anglais). Cette fraude consiste à envoyer massivement de faux courriels à des clients d’institutions financières connues en utilisant l’identité visuelle de ces dernières.

Par la suite, on demande aux destinataires de ces courriels de mettre à jour leurs coordonnées bancaires ou personnelles sous de faux motifs tels :

  • une panne du système informatique;
  • une nouvelle loi;
  • une mise à jour des fichiers;
  • etc.

Les personnes qui répondent à ces courriels en cliquant sur un lien menant vers un faux site Web, copie conforme du site de l’institution financière, envoient ces informations aux fraudeurs qui les récupèrent dans le but de les utiliser pour détourner des fonds.

Soyez donc vigilants. Partez du principe que, généralement, les institutions financières ne communiquent pas avec leurs clients par Internet pour leur demander de telles informations.

Conseils

  • Ne cliquez JAMAIS sur un lien reçu dans un courriel qui vous demande des informations bancaires ou personnelles, et surtout n’y répondez JAMAIS.
  • Utilisez un filtre ou un logiciel anti-hameçonnage.
  • Après avoir quitté le site de votre institution financière, il est recommandé de vider la mémoire cache afin de protéger la confidentialité de vos informations personnelles.
  • Si vous avez été victime de cette pratique frauduleuse, agissez immédiatement en alertant votre institution financière. Discutez avec elle des moyens à prendre pour sécuriser votre compte bancaire. Suivez rigoureusement vos relevés de compte.

L’Autorité des marchés financiers est l’organisme de réglementation et d’encadrement du secteur financier du Québec.

— 30 —

Information :

Journalistes seulement :
Philippe Roy (514) 940-2176
Émetteurs, courtiers, conseillers et représentants : (877) 525-0337, composez le 1 pour l’industrie
Consommateurs et épargnants : (877) 525-0337, composez le 8 pour les consommateurs

Actualité complémentaire