ACVM

Vancouver – Les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) ont publié aujourd'hui le Rapport d'inspection de l'Association canadienne des courtiers de fonds mutuels (ACFM), qui évalue l'efficacité de certains processus réglementaires et fait état des constatations qui nécessitent des mesures correctives.

L'inspection coordonnée, qui visait la période du 1er août 2015 au 31 janvier 2017, a été menée conjointement par six des autorités provinciales en valeurs mobilières qui reconnaissent l'ACFM : l'Alberta Securities Commission, la British Columbia Securities Commission, la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario, la Commission des valeurs mobilières du Manitoba, la Financial and Consumer Affairs Authority of Saskatchewan et la Nova Scotia Securities Commission (les autorités de reconnaissance). L'ACFM est également reconnue par la Commission des services financiers et des services aux consommateurs du Nouveau-Brunswick et par l'Office of the Superintendent of Securities de l'Île-du-Prince-Édouard.

Selon l'évaluation annuelle des secteurs fonctionnels et des processus clés de l'ACFM, les autorités de reconnaissance ont déterminé que l'inspection porterait sur des secteurs à risque supérieur à la moyenne, notamment la mise en application, la conformité financière et les politiques. Elles ont tenu compte de l'inspection précédente pour établir si les constatations relevées avaient été résolues, ainsi que des conditions du marché et des enjeux actuels qui peuvent avoir une incidence sur l'ACFM.

En bref, le personnel des ACVM reconnaît que l'ACFM a réalisé des progrès satisfaisants dans la résolution de certains enjeux exposés dans les rapports d'inspection précédents. Au cours de l'inspection, il a fait une constatation de priorité moyenne dans le service de la conformité financière et une de priorité faible dans le service de la mise en application. Aucune constatation n'a été effectuée dans le service des politiques.

Hormis les constatations énoncées, le personnel des ACVM n'a aucune préoccupation quant au respect, par l'ACFM, des conditions pertinentes de ses décisions de reconnaissance. Il surveillera les progrès réalisés par l'ACFM dans la mise en place, en temps voulu, de mesures correctrices précises visant à donner suite aux constatations.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

– 30 –

Renseignements :

Nom du membre des ACVM Personne ressource Numéro de téléphone

Autorité des marchés financiers 

Sylvain Théberge

514 940-2176

Alberta Securities Commission 

Hilary McMeekin

403 592-8186

British Columbia Securities Commission

Alison Walker 

604 899-6713

Bureau des valeurs mobilières du Nunavut

Jeff Mason

867 975-6591

Bureau du surintendant des valeurs mobilières du Yukon

Rhonda Horte

867 667-5466

Bureau du surintendant des valeurs mobilières, Territoires du Nord-Ouest

Tom Hall

867 767-9305

Commission des services financiers et des services aux consommateurs (Nouveau-Brunswick)

Andrew Nicholson

506 658-3021

Commission des valeurs mobilières de l'Ontario

Kristen Rose

416 593-2336

Commission des valeurs mobilières du Manitoba

Jason (Jay) Booth

204 945-1660

Financial and Consumer Affairs Authority of Saskatchewan

Shannon McMillan

306 798-4160

Nova Scotia Securities Commission

David Harrison

902 424-8586

Office of the Superintendent of Securities, Île-du-Prince-Édouard 

Steve Dowling

902 368-6288

Office of the Superintendent of Securities, Terre-Neuve-et-Labrador

John O’Brien

709 729-4909

Actualité complémentaire