ACVM Valeurs mobilières

Montréal – Les autorités en valeurs mobilières de l’Alberta, de la Colombie-Britannique, du Manitoba, du Nouveau-Brunswick, de la Nouvelle-Écosse, de l’Ontario, du Québec et de la Saskatchewan (les autorités participantes) ont annoncé aujourd’hui la conclusion d’un accord de coopération avec l’Autorité des marchés financiers française (sise à Paris, en France). Cet accord permettra aux autorités participantes et à l’AMF France de recommander des entreprises novatrices souhaitant pénétrer leurs marchés respectifs.

S’inscrivant dans le prolongement des travaux du bac à sable réglementaire des ACVM Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et de la division FinTech, Innovation et Compétitivité de l’AMF France Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, l’accord prévoit un environnement sûr pour les entreprises souhaitant élaborer des solutions innovantes dans le secteur financier. Il aidera les entreprises à s’orienter dans le système réglementaire des deux pays et permettra de suivre l’évolution des marchés afin de formuler et de proposer des réponses aux enjeux réglementaires émergents.

« Dans le cadre de cet accord, la collaboration revêtira plusieurs formes, notamment l’échange d’information, le soutien aux innovateurs financiers, des recommandations, le partage du savoir-faire, des détachements de personnel et l’établissement d’un dialogue sur les fintech et les services financiers novateurs », a déclaré Louis Morisset, président des ACVM et président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers du Québec. « Ce cadre représente une avancée de plus en vue de faire du Canada un pôle financier pour les entreprises de ce type. »

« Cette nouvelle voie de communication entre la France et le Canada marque une étape importante pour les entreprises innovantes qui aspirent à étendre leurs activités au-delà de nos frontières, puisque le Canada est un marché clé pour les entreprises de fintech », a affirmé Robert Ophèle, président de l’AMF France. « Le pont jeté entre nos deux pays s’inscrit dans la droite ligne de nos actions de développement international et vise à consolider la position de Paris comme pôle d’innovation financière. La coopération entre l’AMF France et ses homologues canadiens créera des synergies entre nos autorités et devrait permettre aux entreprises de fintech d’étendre leurs activités mondiales et d’apprendre les unes des autres. »

L’accord de coopération est subordonné aux lois et aux règlements du territoire de chacune des autorités, et ne modifie ni ne remplace les lois ou les obligations réglementaires en vigueur dans ce territoire.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

Autorité publique indépendante, l’AMF France est chargée de veiller à la protection de l’épargne investie en produits financiers, à l’information des investisseurs et au bon fonctionnement des marchés.

– 30 –

Renseignements :

Membres des ACVM

Personne ressource

Numéro de téléphone

Autorité des marchés financiers française

Christèle Fradin

+331 53 45 60 29 Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Autorité des marchés financiers 

Sylvain Théberge

514 940-2176

Alberta Securities Commission 

Hilary McMeekin

403 592-8186

British Columbia Securities Commission

Alison Walker 

604 899-6713

Commission des services financiers et des services aux consommateurs, Nouveau-Brunswick

Erin King

506 643-7045

Commission des valeurs mobilières de l'Ontario

Kristen Rose

416 593-2336

Commission des valeurs mobilières du Manitoba

Jason (Jay) Booth

204 945-1660

Financial and Consumer Affairs Authority of Saskatchewan

Shannon McMillan

306 798-4160

Nova Scotia Securities Commission

David Harrison

902 424-8586