Décisions et ordonnances de blocage et d'interdiction Valeurs mobilières

Montréal – Le 19 octobre 2017, l'honorable juge Steve Magnan, de la Cour du Québec, district de Québec, a imposé des amendes totalisant 136 000 $ à Richard Diotte en lien avec une poursuite pénale intentée par l'Autorité des marchés financiers en 2013.

Richard Diotte avait été reconnu coupable, le 3 mai 2017, de 13 chefs d'accusation d'aide au placement sans prospectus, 8 chefs d'accusation d'exercice illégal de l'activité de courtier en valeurs et un chef d'accusation pour avoir déclaré, à l'occasion d'une opération sur les titres de Global Finishing Inc., que ceux-ci seraient admis à la cote ou qu'une demande en ce sens avait été faite ou serait faite.

L'enquête menée par l'Autorité a démontré que Richard Diotte a vendu à des investisseurs des actions de Global Finishing Inc., une société dont il était le président et qui était censée exploiter des mines d'or en Équateur. Richard Diotte a fait signer des contrats d'investissement, a encaissé les chèques des investisseurs et leur a émis des certificats d'actions.

Or, au moment des faits reprochés, Richard Diotte n'était pas inscrit à titre de courtier auprès de l'Autorité des marchés financiers et n'avait pas établi un prospectus visé par l'Autorité.

Notons que, dans le même dossier, France Veer a écopé d'amendes totalisant 25 000 $ en vertu d'une entente intervenue entre les parties.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

– 30 –

Information :

Journalistes seulement :
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information  
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337
Twitter : @lautorite Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

Actualités complémentaires