Les bons de souscription donnent le droit, et non l’obligation, d’acheter des titresUn titre, ou une valeur mobilière, est un document légal qui donne droit à certains privilèges et qui, en règle générale, peut être vendu ou acheté. Voici des exemples de titres :

un bon du Trésor
un certificat de placement garanti (CPG)
une obligation d'épargne
une action
etc.
supplémentaires (comme des actionsUne action est un titre de participation qui donne droit à une part de propriété d'une entreprise. 

L'entreprise peut remettre une partie de ses profits à ses actionnaires en leur versant un dividende. 

Les actions des entreprises inscrites à la Bourse s'achètent et se vendent à la Bourse.  

Lorsqu'une entreprise cesse ses activités, l'argent obtenu de la vente de ses biens sert d'abord à payer les dettes et les impôts, puis le reste est remis aux actionnaires.
) de la société émettrice à un prix et dans un délai préétablis. Les bons de souscription sont souvent « attachés » à des actions privilégiées ou à des obligations par la société émettrice lors d’une nouvelle émission.

Rendement espéré

Le rendement est sous forme de gain (ou de perte) en capital.

Les bons peuvent parfois être vendus avant l’échéance. Leur valeur dépendra alors du temps à écouler avant l’échéance, et du profit que l’investisseur espère réaliser. La valeur marchande des bons a tendance à diminuer à l’approche de leur date d’échéance, particulièrement si le prix d’exerciceLe prix d'exercice d'une option est le prix auquel l'action, la marchandise, la monnaie ou l'indice boursier (l'actif sous-jacent) sur lequel porte l'option peut être acheté (dans le cas d'une option d'achat) ou vendu (dans le cas d'une option de vente). du bon est supérieur à la valeur de l’action ou de l’obligation sous-jacenteUn sous-jacent, ou actif sous-jacent, est l'actif sur lequel est basé le contrat d'un instrument dérivé (option d'achat ou de vente, contrat à terme, etc.) ou un d'autre investissement (par exemple un fonds négocié en bourse) et qui en influencera la valeur. Le sous-jacent peut être une action, un indice boursier, une devise, une marchandise, etc.. En effet, il reste alors moins de temps à la valeur du produit sous-jacent pour monter.

Si le prix d’exercice d’un bon demeure supérieur à la valeur du sous-jacent à l’échéance, sa valeur devient nulle.

Liquidité

Les bons de souscription peuvent se négocier en Bourse. Sauf exception, ils peuvent alors être revendus sans difficulté.

Si les bons ne se négocient pas en Bourse, il est possible qu’il n’existe aucun marché pour leur revente. Certains bons ne peuvent pas être revendus.

Risque

Moyen à élevé. Le risque dépend du sous-jacent et de l’utilisation que l’on fait du bon.

  • Si le bon est utilisé à des fins de couvertureLa couverture est l'ensemble des protections couvrant un risque donné, par exemple un accident d'automobile ou la fluctuation du cours d'une action.

    En investissement, une stratégie de couverture consiste à réduire le risque de perte. Supposons par exemple que l'action de l'entreprise ABC vaut 20$. Un investisseur qui craint une baisse de la valeur de cette action pourrait acheter des options de vente à 19$. Si le cours de l'action baisse à 7 $, cette stratégie permet de limiter la perte à 1$ par action (plus le prix de l'option) plutôt que 13$.

    En assurance, la couverture est la somme maximale qu'un assureur pourra verser au bénéficiaire suite à la réalisation du risque assuré (accident, incendie, maladie, etc.).
    , le risque est réduit;
  • S’il est utilisé à des fins de spéculation, il comporte un risque élevé.

Un placement dans des bons de souscription convient davantage à des investisseurs avertis.