Vous songez à investir en bourse de façon autonome, sans conseils? Prenez le temps de bien y réfléchir : investir par soi-même est une tâche délicate.

Les marchés sont volatils et imprévisibles. Investir de façon autonome demande des connaissances et compétences, notamment pour :

  • faire les analyses financières et économiques appropriées des entreprises dans lesquelles vous songez investir;
  • bien comprendre les caractéristiques des titres que vous songez acquérir.

Vous serez responsable de vos décisions et de vos résultats, qu’ils soient bons ou mauvais.

Mieux vaut faire appel à un professionnel de l’investissement si vous n’avez pas :

  • les compétences et les connaissances nécessaires, notamment en matière financière ou fiscale;
  • le temps de recueillir et analyser les informations pertinentes à l’égard du placement envisagé et d’en faire le suivi;
  • une tolérance au risque élevée et les moyens financiers de perdre votre argent en tout ou en partie en raison d’un revirement inattendu du marché.
Avertissement

Vous croyez pouvoir repérer des titres sous-évalués? Vous croyez savoir quand est le bon moment pour entrer dans le marché? Vous croyez être en mesure de « battre les indices »? Peu d’investisseurs, même parmi les plus chevronnés, y arrivent.

Si vous surestimez vos connaissances, cela pourrait vous coûter très cher.

Fin de l'avertissment

Investir ou boursicoter?

Investir en bourse requiert des connaissances et des compétences et comporte des risques; boursicoter comporte des risques encore plus importants.

Pour investir dans des actions d’une entreprise cotée en bourse, il faut comprendre et apprécier les activités de cette entreprise, les risques auxquels elle est exposée, sa structure de capital, sa performance financière, son niveau d’endettement, etc. Une analyse de tous ces aspects et bien d’autres est absolument nécessaire pour maximiser les chances que le placement soit fructueux et minimiser le risque que celui-ci vous fasse perdre de l ’argent. Cette analyse requiert du temps et demande la volonté notamment de se familiariser avec les états financiers de l’entreprise; ceux-ci présentent des informations sur sa performance, sa situation financière et ses flux de trésorerie. La connaissance et la compréhension des principaux ratios financiers sont également importantes.

Après l’analyse de tous ces aspects fondamentaux de l’entreprise, il est possible que la valeur en bourse des actions de l’entreprise n’atteigne pas le niveau que vous espériez. La valeur en bourse des actions de l’entreprise peut en effet être influencée par une foule de facteurs externes à l’entreprise, dont le contexte économique général, les crises politiques ou financières, les tensions commerciales entre pays, les catastrophes naturelles ou encore des enjeux de santé publique. Ainsi, investir à la suite d’une analyse éclairée comporte encore des risques.

Ceux qui boursicotent ou spéculent en bourse ne font généralement pas d’analyses fondamentales ou prennent de dangereux raccourcis.

Ils peuvent notamment se fier au dernier article paru sur l’entreprise dans le journal, sur une connaissance qui a entendu dire que le cours des actions « va exploser en bourse », au fait que la valeur des actions de l’entreprise a beaucoup baissé récemment ou encore à des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux. Le boursicoteur qui se fie ainsi à de telles « informations » court le risque que son « investissement » perde rapidement de sa valeur. Cette valeur est en effet artificiellement gonflée par la spéculation d’autres boursicoteurs.

Bien que l’Autorité exerce une surveillance afin de mettre au jour et faire cesser les stratagèmes frauduleux, le boursicoteur est malgré tout plus susceptible de tomber dans une arnaque de type pump and dump. Cette arnaque est souvent liée aux actions de pacotille (« penny stock »). Le stratagème de pump and dump consiste à gonfler artificiellement, par divers et attrayants moyens de communications (Web, médias sociaux), la valeur d’un titre en propageant de fausses nouvelles positives à l’égard de l’entreprise. L’attrait pour l’entreprise est ainsi faussement gonflé par ces fausses nouvelles. Les boursicoteurs se précipitent alors pour en acquérir les actions, ce qui en augmente la valeur en bourse. Une fois que le titre a suffisamment augmenté aux yeux des fraudeurs derrière le stratagème, ceux-ci vendent les actions qu’ils avaient préalablement accumulées, engrangeant de forts profits sur le dos de victimes, qui se retrouvent avec des actions qui ne valent rien.


Avant d’investir de façon autonome en bourse, sur une plateforme de courtage à escompte, vous devriez notamment :

Établir rigoureusement votre profil d’investisseur.

Résistez à l’envie de vous lancer à l’assaut des marchés boursiers sans avoir d’abord établi votre profil d’investisseur. Ce profil tient compte entre autres de vos objectifs, de votre situation financière, de votre tolérance au risque et de vos connaissances en investissement.

Si la valeur de vos placements baisse, est-ce que cela perturbera votre sommeil? Lorsque les marchés sont en fort recul, il est souvent avisé de résister à la panique et de conserver ses titres afin d’éviter de concrétiser une perte réelle.

Aurez-vous besoin de votre argent et de revendre vos placements à court, moyen ou long terme? Si vous avez besoin de revendre à court terme (par exemple, d’ici quelques mois), vous devriez probablement choisir des placements sécuritaires.

Faire preuve de rigueur dans la recherche d’informations et dans l’analyse de celles-ci.

Par exemple, si vous désirez acheter des actions d’une entreprise, vous devez revoir les documents pertinents vous permettant de répondre, notamment, aux questions suivantes :

  • Qu’est-ce qui vous indique que ce placement sera rentable?
  • Qu’est-ce qui pourrait affecter la rentabilité de l’entreprise? Fait-elle l’objet de poursuites? Fait-elle l’objet d’une mise en garde à l’égard de sa continuité d’exploitation?
  • Est-ce que l’entreprise œuvre dans un secteur qui a de bonnes perspectives d’avenir? Quels sont ses avantages concurrentiels, ses capacités de production? Qui sont les membres de son équipe de gestion, de son conseil d’administration?
  • Dans le cas d’une entreprise manufacturière, est-ce que ses équipements sont à la fine pointe ou vétustes?
  • Quelle est la situation financière de l’entreprise? Les entreprises cotées en bourse doivent produire des états financiers trimestriels et annuels. Sur le site de SEDAR Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, vous pouvez trouver les états financiers ainsi que plusieurs autres documents importants tels que des prospectusLe prospectus est un document d'information détaillé qu'une entreprise doit produire pour pouvoir émettre des titres (par exemple, des actions) au grand public.
    Le prospectus doit présenter tous les faits importants susceptibles d'affecter la valeur ou le cours du titre faisant l'objet du placement, et ce, de façon complète, véridique et claire.
    , rapports annuels, rapports de gestionUn rapport de gestion est un document qui explique le point de vue de la direction sur les états financiers de l'entreprise, sa situation financière et ses perspectives d'avenir. Il complète les états financiers sans en faire partie., notices annuellesLa notice annuelle est un document d'information qui décrit la société, ses activités à un moment donné, ses perspectives d'avenir, les risques auxquels elle s'expose et d'autres facteurs ayant une incidence particulière sur elle. ou communiqués émis par l’entreprise. 

Pour investir en bourse, il faut généralement avoir un horizon de placement à long terme

Vous anticipez avoir besoin de votre argent à court terme? Acquérir des actions d’une entreprise cotée en bourse n’est possiblement pas une bonne idée.

La volatilité des marchés et leurs facteurs externes mentionnés plus haut peuvent faire en sorte que leur valeur soit à la baisse au moment où vous aurez besoin de votre argent. Vous subiriez alors une perte lors de la revente.

Si votre horizon de placement est court, mieux vaut privilégier des placements sécuritaires qui génèrent des rendements moindres, mais qui vous évitent du stress inutile.

Considérer la possibilité de perdre en tout ou en partie la valeur de votre placement.

N’oubliez jamais la dure réalité de l’investissement en bourse : peu importe vos connaissances, vos compétences, vos analyses et vos réussites passées, vous n’êtes jamais totalement à l’abri. L’entreprise dans laquelle vous avez investi pourrait connaître des difficultés financières majeures qui la précipiteraient vers l’insolvabilité ou la faillite. Dans un tel cas, vous êtes susceptible de perdre l’entièreté de votre investissement.