Les fonds alternatifs sont dorénavant offerts sous forme de fonds négociés en bourse (FNB) ou de fonds communs de placement.

Que sont les fonds alternatifs?

Comme des fonds communs de placement ou FNB « classiques », un fonds alternatif est constitué des sommes mises en commun par des investisseurs et gérées pour leur compte par un gestionnaire de fonds. Celui-ci investit ces sommes dans divers titresUn titre, ou une valeur mobilière, est un document légal qui donne droit à certains privilèges et qui, en règle générale, peut être vendu ou acheté. Voici des exemples de titres :
un bon du Trésorun certificat de placement garanti (CPG)une obligation d'épargneune actionetc.
de placements en fonction des objectifs du fonds. Toutefois, les gestionnaires de fonds alternatifs possèdent davantage de latitude quant au choix de leurs stratégies de placement que les gestionnaires de fonds communs de placement et de FNB classiques. En utilisant des stratégies différentes, les gestionnaires de fonds alternatifs peuvent vous aider à diversifier votre portefeuille.

Comme pour les fonds communs de placement et les FNB classiques, lorsque vous investissez dans un fonds alternatif, vous achetez des parts du fonds.

Tableau comparatif des différences entre les fonds classiques et les fonds alternatifs

DifférencesFonds communs de placement et FNB « classiques » Fonds alternatifs
Concentration des placementsPeuvent placer jusqu’à 10 % de leur valeur liquidativeEntreprise : La valeur liquidative, ou valeur nette, est le montant que l'on obtiendrait lors de la dissolution d'une entreprise, c'est-à-dire si on vendait tous ses biens et autres actifs, et qu'on payait toutes ses dettes et ses autres passifs.
Fonds d'investissement : Valeur de l'actif du fonds après soustraction des frais, des dépenses et de l'impôt.
dans les titres d’un seul émetteur.
Peuvent placer jusqu’à 20 % de leur valeur liquidative dans les titres d’un seul émetteur. Ceci peut être risqué, car la valeur d’un titre largement détenu par le fonds pourrait baisser de façon significative.
Marchandises physiques et métaux précieux

Peuvent investir 10 % de leur valeur liquidative indirectement (notamment par le biais de dérivés) dans les marchandises physiques : électricité, eau, produits agricoles, forestiers ou de la mer, produits minéraux, métalliques ou énergétiques, pierres précieuses ou fines à l’état d’origine ou transformées.

Peuvent investir 10 % de leur valeur liquidative dans des métaux précieux autorisés : or, argent, platine et palladium.

Le total des investissements indirects mentionnés ci-dessus et des investissements dans les métaux précieux ne peut dépasser 10 % de la valeur liquidative du fonds.

Peuvent investir directement ou indirectement sans limite dans des marchandises physiques : électricité, eau, produits agricoles, forestiers ou de la mer, produits minéraux, métalliques ou énergétiques, pierres précieuses ou fines à l’état d’origine ou transformées.

Peuvent investir sans limite dans des métaux précieux autorisés : or, argent, platine et palladium.

Placements dans d’autres fonds d’investissementPeuvent placer jusqu’à 100 % de leur valeur liquidative dans d’autres fonds communs de placement et FNB « classiques » et jusqu’à 10 % de leur valeur liquidative dans des fonds alternatifs et des fonds d’investissement à capital fixeUn fonds d'investissement à capital fixe est une société d'investissement qui émet un nombre fixe de parts à des investisseurs dans le cadre d'un appel public à l'épargne. Dans de rares cas, il peut y avoir des émissions de parts supplémentaires.
Le fonds regroupe l'argent des investisseurs pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs du fonds. En échange, les investisseurs reçoivent des parts du portefeuille que détient le fonds.
Les parts d'un fonds à capital fixe sont habituellement inscrites et négociées en Bourse.
.
Peuvent placer 100 % de leur valeur liquidative dans des fonds communs et FNB « classiques », des fonds alternatifs et des fonds d’investissement à capital fixeUn fonds d'investissement à capital fixe est une société d'investissement qui émet un nombre fixe de parts à des investisseurs dans le cadre d'un appel public à l'épargne. Dans de rares cas, il peut y avoir des émissions de parts supplémentaires.
Le fonds regroupe l'argent des investisseurs pour acquérir des actions, des obligations ou d'autres titres en fonction des objectifs du fonds. En échange, les investisseurs reçoivent des parts du portefeuille que détient le fonds.
Les parts d'un fonds à capital fixe sont habituellement inscrites et négociées en Bourse.
.
EmpruntsPeuvent emprunter de façon provisoire jusqu’à 5 % de leur valeur liquidative pour payer les investisseurs qui demandent le rachat de leurs parts.

Peuvent emprunter jusqu’à 50 % de leur valeur liquidative notamment pour payer les investisseurs qui demandent le rachat de leurs parts ou pour acquérir des titres.

Emprunter pour investir est risqué. Si le rendement des placements s’avère par la suite inférieur au taux d’emprunt, la valeur du fonds diminuera.

Ventes à découvert Peuvent vendre jusqu’à 20 % de leur valeur liquidative à découvertUne vente à découvert consiste à vendre un titre sans le détenir.
L'investisseur emprunte alors le titre à son courtier, ou à un autre intermédiaire financier, et le vend immédiatement sur le marché. Il devra racheter le titre plus tard pour le rendre à l'intermédiaire.
Si la valeur du titre baisse, l'investisseur peut le racheter à prix moindre. La différence entre le prix de vente et le prix de rachat constitue son profit.
Cette stratégie de placement peut s'avérer très risquée. En effet, si la valeur du titre augmente, l'investisseur doit rembourser la différence, ce qui constitue une perte. Théoriquement, la perte pourrait être illimitée. Pour investisseurs avertis seulement!
, mais seulement 5 % de leur valeur liquidative pour les titres d’un seul émetteur.

Peuvent vendre jusqu’à 50 % de leur valeur liquidative à découvert, mais jusqu’à 10 % de leur valeur liquidative pour les titres d’un seul émetteur.

Cette stratégie est risquée. Si, contrairement à ce qui avait été prévu, la valeur du titre vendu à découvert augmente, le fonds devra combler la différence, ce qui diminuera le rendement du fonds.

Instruments dérivésPeuvent utiliser des instruments dérivés comme des options à des fins de couverture pour réduire le risque.Peuvent utiliser des instruments dérivés à des fins de couverture et de spéculation. L’utilisation de dérivés à des fins spéculatives est risquée, car les marchés n’évoluent pas toujours dans la direction prévue.

Rendement espéré des fonds alternatifs

Le rendement est sous forme de gain (ou de perte) en capital, d’intérêt ou de dividendes. Le rendement dépend du succès des stratégies adoptées.

Plusieurs de ces fonds sont récents. Il y a peu d’historique sur leurs rendements passés.

Liquidité des fonds alternatifs

Dans le cas d’un fonds commun de placement alternatif, les investisseurs peuvent demander le rachat de leurs titres auprès du gestionnaire du fonds. Dans le cas d’un FNB alternatif, les investisseurs peuvent vendre leur titre à la bourse et parfois demander le rachat au gestionnaire du fonds. Pour plus d’information, consultez le prospectus du fonds.

Risques des fonds alternatifs

Les risques dépendent des placements dans lesquels le fonds a investi.

Les stratégies qui différencient les fonds alternatifs des fonds classiques, notamment l’utilisation accrue de dérivés et la vente de titres à découvert, peuvent accélérer le rythme auquel le fonds perd de la valeur si les conditions de marché s’avèrent défavorables.

La valeur des parts d’un fonds alternatif peut augmenter ou diminuer. Il n’y a aucune garantie. Vous pourriez perdre de l’argent.

Information importante

Consultez la section « Quels sont les risques associés à ce fonds » de l’aperçu du fonds, et la rubrique « Facteurs de risques » du prospectusLe prospectus est un document d'information détaillé qu'une entreprise doit produire pour pouvoir émettre des titres (par exemple, des actions) au grand public.
Le prospectus doit présenter tous les faits importants susceptibles d'affecter la valeur ou le cours du titre faisant l'objet du placement, et ce, de façon complète, véridique et claire.
du fonds. Vous y trouverez plus de détails sur les facteurs qui pourraient affecter le rendement du fonds. Vous pouvez également discuter des risques avec votre représentant.

Fin de l'information importante

Avant d’investir dans un fonds alternatif

  • Prenez le temps de lire l’aperçu du fonds. Il inclut un encadré qui indique de quelle façon un fonds alternatif diffère d’un fonds commun de placement ou d’un FNB classique.
  • Assurez-vous de bien comprendre les stratégies employées par le fonds et les risques qui y sont associés, et évaluez s’il convient à votre profil d’investisseur.
  • Vérifiez les frais qui sont liés aux fonds alternatifs. Chaque dollar payé en frais est un dollar de rendement en moins. En plus des frais liés aux fonds communs de placement et aux FNB, les fonds alternatifs peuvent facturer des frais pour payer une prime de rendement annuelle si le fonds a performé au-delà d’un certain seuil. Informez-vous sur les frais spécifiques au fonds alternatifs auprès de votre représentant.
  • Assurez-vous que l’entreprise ou la personne avec qui vous faites affaire a le droit de vous vendre des fonds alternatifs en contactant le Centre d’information de l’Autorité.