Qu’est-ce qu’une ICO?

Une première émission de cryptomonnaie ou de jeton, communément appelée ICO (pour Initial Coin Offering), est une opération de collecte de fonds menée sur Internet. Elle vise généralement à financer un projet technologique en démarrage. Les investisseurs se voient offrir non pas des actions qui seront cotées en Bourse, mais plutôt des actifs numériques, ou « jetons » (tokens), dont la valeur et l’utilisation éventuelles sont étroitement liées au succès du projet financé.

À qui s’adresse ce type d’investissement?

Ce type d’investissement spéculatif à très haut risque n’est pas pour tout le monde. Même si vous vous considérez comme un investisseur averti, assurez-vous d’avoir les connaissances technologiques nécessaires pour bien comprendre le projet, la nature du jeton, la technologie sous-jacente et les risques qui y sont associés. Tâchez d’obtenir une information fiable sur l’entreprise émettrice, son plan d’affaires et la feuille de route du projet. Assurez-vous également de connaître les risques associés aux ICO et n’investissez que si vous assumez celui de perdre la totalité de votre placement.

Avertissement

L’Autorité vous rappelle que les actifs numériques, cryptomonnaies et jetons, ne sont couverts ni par le Fonds d’indemnisation des services financiers ni par le Fonds d’assurance-dépôts.

Fin de l'avertissment

Quels sont les risques?

  • Absence de réglementation spécifique – Il n’existe pas de réglementation spécifique régissant l’ensemble des ICO. Bien que certaines soient réglementées par l’Autorité, la majorité proviennent d’outre-mer et ne sont pas encadrées.
  • Projets embryonnaires – Les ICO visent généralement à financer des projets à un stade très préliminaire, suivant des modèles d’affaires expérimentaux. Les risques de perdre la totalité du capital investi sont élevés.
  • Documentation inadéquate – La documentation fournie peut être partiale, incomplète ou trompeuse. En outre, des connaissances technologiques pointues sont généralement requises pour bien comprendre dans quoi on investit.
  • Volatilité des prix – À l’instar de la valeur de la plupart des cryptomonnaies, le prix d’un jeton peut être extrêmement volatile.
  • Utilisation limitée – Certains jetons ne sont utilisables que sur une plateforme et pour un service ou produit spécifiques. Advenant l’échec du projet, vous pourriez vous retrouver dans l’impossibilité d’échanger ou de monnayer vos jetons devenus inutiles.
  • Potentiel de fraude – De par leur mode de fonctionnement, les ICO constituent un terrain propice à la fraude. Certains émetteurs pourraient utiliser les fonds recueillis à d’autres fins que celle précisée dans la présentation du projet.
  • Plateformes vulnérables – Malgré les remparts de sécurité érigés par les nouvelles technologies, les plateformes de transactions ne sont à l’abri ni des bogues ni des pirates informatiques.

Les ICO sont-elles réglementées par l’Autorité?

L’Autorité réglemente les ICO qui consistent en une offre de valeurs mobilières. Bon nombre d’ICO sont encadrées au Québec par la Loi sur les valeurs mobilières Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, notamment parce qu’elles constituent des contrats d’investissement.

Panneau d'information

Comment obtenir plus de renseignements?

Si vous avez des questions sur une ICO ou si vous souhaitez dénoncer une situation problématique, n’hésitez pas à nous contacter.

Investisseurs : Communiquez avec notre Centre d'information

Entreprises souhaitant lancer une ICO : fintech@lautorite.qc.ca

Fin du panneau d'information