Vous approchez de la retraite? Le moment est propice pour regrouper et classer vos documents financiers importants. Ceux-ci incluent notamment :

  1. Vos relevés bancaires, de cartes de crédit et d’autres prêts
  2. Vos relevés de placement, votre profil d’investisseur et vos documents d’impôt
  3. Vos relevés de participation au Régime de rentes du Québec (RRQ) et à des régimes de retraite privés
  4. Vos contrats d’assurance
  5. Votre testament et votre contrat de vie commune ou de mariage
  6. Votre procuration et votre mandat de protection (mandat en cas d’inaptitude)
  7. Votre bilan, votre budget, votre plan de décaissement ou votre planification financière complète

1. Vos relevés bancaires, de cartes de crédit et d’autres prêts

Vérifiez si vous aurez encore des dettes à votre retraite et évaluez l’impact de ces dettes sur vos revenus. Vous auriez peut-être avantage à mettre les bouchées doubles pour les rembourser le plus tôt possible. Établissez un plan de remboursement réaliste.

2. Vos relevés de placement, votre profil d’investisseur et vos documents d’impôt

Vérifiez vos droits de cotisation à vos REER, RVER et CELI. Si vous avez les moyens d’y contribuer de façon avantageuse, profitez-en! Vous pourrez bénéficier au maximum de ces régimes fiscaux. Vous pouvez contribuer à votre REER jusqu’au 31 décembre de l’année durant laquelle vous atteignez 71 ans, et ce, même pendant votre retraite.

Puisque vous approchez de la retraite, vous aurez probablement besoin d’une partie des sommes investies dans les prochaines années. Estimez votre profil d’investisseur qui tient compte et limite le risque de vos placements en conséquence. Cet outil de calcul isole automatiquement les sommes requises pour les prochaines années, tout en pour les sommes restantes. Consultez votre représentant pour revoir vos investissements, si nécessaire.

3. Vos relevés de participation au Régime de rentes du Québec (RRQ) et à des régimes de retraite privés

Vous pouvez consulter votre relevé du RRQ en utilisant le service en ligne Mon dossier Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre sur le site de Retraite Québec. Vérifiez aussi vos relevés de participation à des régimes de retraite privés, si applicable. En lisant vos relevés, vous aurez une bonne idée des sommes que vous recevrez. Assurez-vous que ces sommes correspondent à celles prévues à votre plan de retraite.

4. Vos contrats d’assurance

Vous pourriez en posséder plusieurs. Vérifiez si vous en avez toujours besoin. Si certaines assurances prennent fin à votre retraite, prévoyez leur remplacement, si nécessaire. Puisque le coût de certaines assurances augmente à votre retraite, magasinez pour économiser, en tenant compte des caractéristiques des assurances.

5. Votre testament et votre contrat de vie commune ou de mariage

Votre testament devrait toujours être à jour, peu importe votre âge. Si vous avez changé de conjoint au cours de votre vie, assurez-vous que vous avez ajusté vos papiers en conséquence. Ce changement ne se produit pas automatiquement!

6. Votre procuration et votre mandat de protection (mandat en cas d’inaptitude)

Une procuration est un mandat que vous donnez à une personne pour s’occuper de certaines de vos affaires (payer des factures, voter à une assemblée, signer un contrat, etc.). En cas d’inaptitude, la procuration n’est plus valide. À ce moment, c’est le mandat de protection qui prendra effet – si vous en possédez un!

Si vous n’avez pas de mandat de protection, faites-en un pendant que vous en êtes capable. N’attendez pas d’être inapte! Pour en savoir plus, consultez la section Planifier la gestion de ses affaires par une autre personne.

7. Votre bilan, votre budget, votre plan de décaissement ou votre planification financière complète

Vous aurez probablement besoin de l’aide d’un spécialiste pour vous assurer d’obtenir le maximum des sommes accumulées pour votre retraite. Pour bien établir votre plan de décaissement, vous devrez tenir compte non seulement de l’impôt que vous paierez à votre retraite, mais aussi des revenus que vous recevrez de différents programmes sociaux. Par exemple, auriez-vous avantage à sortir d’abord les sommes de vos REER ou de votre CELI, ou plutôt à utiliser des sommes détenues à l’extérieur de tels régimes? Vérifiez si le fait de sortir des sommes de votre REER peut vous faire perdre des revenus, que ce soit du Supplément de revenu garanti ou de la Sécurité de la vieillesse.

Vous devrez également déterminer à quel âge vous aurez avantage à demander de recevoir la rente du Régime de rentes du Québec et la pension de la Sécurité de la vieillesse Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. En effet, plus vous attendez, plus la rente versée augmente.

Information importante

Pour vous aider avec vos finances personnelles, utilisez des grilles budgétaires.

Fin de l'information importante
Information importante

Deux conseils pour terminer

  1. Rangez bien vos documents!
    Informez quelques proches de confiance du lieu où vous les placez. Au même endroit, inscrivez les noms des institutions financières avec qui vous faites affaire, les coordonnées de votre notaire, de votre comptable et de votre représentant, et toute autre information importante qui permettra à un proche de retracer vos documents en cas de besoin.
  2. Inscrivez-vous à un cours de préparation à la retraite
    Ce cours traite de tous les aspects énumérés précédemment ainsi que du volet psychosocial de la retraite. Il fournit une bonne occasion de réfléchir sur cette importante décision personnelle qu’est la prise de retraite. Vous souhaitez suivre un tel cours? Informez-vous auprès des différents établissements d’enseignement. Vous pourriez obtenir de précieux conseils.
Fin de l'information importante