Avoir un enfant est un événement heureux qui transforme le quotidien. Au-delà des couches et des nuits courtes, les parents font face à différents enjeux financiers et un changement important de leur mode de vie.

Ils doivent tenir compte de nouvelles dépenses, comme l’achat d’une voiture adaptée à la réalité de la famille ou les frais de garde éventuels, tout en composant avec une diminution de salaire observée durant le congé parental.

Pour compenser cette perte, vous pourriez préalablement mettre de l’argent de côté dans un CELIUn CELI est un « Compte d'épargne libre d'impôt ». C'est un régime d'épargne (comme le REER) qui permet aux sommes qui y sont déposées de croître à l'abri de l'impôt. Ces sommes peuvent être investies dans des actions, des obligations, des certificats de placement garanti et d'autres formes d'épargne ou de placement.

En cotisant à ce régime, vous ne recevez pas de réduction d'impôt. Toutefois, lorsque vous retirerez les sommes du régime, vous ne paierez pas d'impôt.

Le CELI vous permet d'épargner pour toutes les raisons de votre choix (achat d'une maison, d'une auto, etc.).
. Les sommes investies pourraient aussi servir en cas d’imprévus. Pour vous aider à rester en contrôle de vos revenus et de vos dépenses, référez-vous à nos grilles budgétaires.

Quelle assurance est la meilleure pour vous?

Pour protéger la sécurité financière de votre enfant s’il vous arrivait un malheur, plusieurs types d’assurance vie s’offre à vous : temporaireL'assurance vie temporaire est une assurance vie qui procure au bénéficiaire une protection d'assurance pour une période limitée. Elle est habituellement renouvelable à des prix fixés d'avance qui augmentent de période en période., entièreL'assurance vie entière est une assurance vie dont la protection s'applique jusqu'au décès de l'assuré. Les primes de ce type d'assurance sont généralement fixes. Ce type de police comporte généralement des valeurs de rachat. ou universelleL'assurance vie universelle est une assurance vie qui comporte, en plus de l'assurance vie, une portion d'épargne. L'assuré verse donc une prime supérieure au coût d'assurance. De cette façon, il peut se constituer un fonds qui s'accumule à l'abri de l'impôt. Toutefois, plusieurs conditions s'appliquent et l'assuré peut payer de l'impôt au retrait des sommes ainsi accumulées.. Demandez l’aide d’un représentant pour faire un choix éclairé et adapté à vos besoins. Assurez-vous que cette personne est inscrite auprès de l’Autorité des marchés financiers.

Considérez un régime enregistré d’épargne-études (REEEUn REEE, ou Régime enregistré d'épargne-études, est un compte enregistré (qui peut par exemple être un compte à la banque ou chez un courtier en ligne qui permet de réaliser des investissements dont les bénéfices ne seront pas imposables tant que l'argent reste à l'intérieur du REEE.

Un REEE sert à financer en tout ou en partie les études postsecondaires du bénéficiaire.

L'investisseur qui ajoute de l'argent à un REEE ne peut PAS déduire un montant équivalent de son revenu imposable.

Cependant, si certaines conditions sont respectées, un REEE donne droit à diverses subventions du gouvernement.
)

Le REEE est un régime d’épargne qui permet d’économiser de l’argent afin de financer les études postsecondaires. Les sommes que vous y déposerez s’accumuleront à l’abri de l’impôt. Vous pourriez aussi bénéficier de subventions gouvernementales qui  bonifieront les sommes accumulées au fil des années.

Dans tous les cas, la limite de cotisations est fixée à 50 000 $ par bénéficiaire.