Les régimes d’assurance collective offrent normalement de l’assurance vie. C’est une assurance vie « temporaire », qui est en vigueur pour la durée de votre participation au régime collectif. Elle prend habituellement fin si vous changez d’emploi ou au moment de votre retraite.

Montant d’assurance vie

L’assurance vie offerte dans un régime d’assurance collective est souvent calculée par « tranche » de salaire. Une tranche de votre salaire correspond à votre salaire annuel. Par exemple, si vous gagnez 40 000 $ par année, la protection standard d’une tranche équivaudra à 40 000 $.

Les tranches supplémentaires sont toujours égales en valeur à la première tranche. Par exemple, si la première tranche est de 40 000 $, vous pouvez vous assurer pour une autre tranche de 40 000 $, mais pas pour une tranche de 50 000 $ ou 30 000 $.

Première tranche : obligatoire

Dans la plupart des régimes d’assurance collective, il est obligatoire d’être assuré pour au moins une tranche de salaire. Le coût de la prime pour votre protection obligatoire est principalement établi selon les caractéristiques du groupe de participants au régime d’assurance collective.

  • Cela veut dire que votre âge et votre état de santé ne feront pas nécessairement augmenter votre prime.
  • Par contre, si la majorité des gens dans votre groupe d’assurance collective ont plus de 60 ans, votre prime pourrait vous coûter plus cher.

Autres tranches : optionnelles

Un régime d’assurance collective permet aussi d’acheter plus de protection, toujours calculée en tranches.

Contrairement à la première tranche, le coût des tranches supplémentaires est établi selon votre âge et votre état de santé. Les caractéristiques du groupe ne servent pas à ce calcul. Il se peut aussi que vous deviez subir une évaluation de votre état de santé, parce que l’assureur n’est pas obligé de vous assurer au-delà de la première tranche.

Une option pour prolonger votre protection : le droit de transformation

Habituellement, les régimes d’assurance collective offrent une protection temporaire, pour le temps que vous êtes à l’emploi de l’employeur pour lequel vous avez adhéré au régime. Cela veut dire que si vous quittez votre emploi par exemple, vous ne serez plus assuré par ce régime collectif.

Cependant, juste avant de quitter cet employeur, vous aurez normalement droit de transformer votre assurance vie collective en assurance vie individuelle. C’est ce qu’on appelle le « droit de transformation ». Cette option vous sera offerte jusqu’à l’âge de 65 ans.

Lorsqu’une personne transforme son assurance vie collective en assurance vie individuelle, elle n’a pas à passer de test de santé pour prouver qu’elle est assurable.

Le coût de la prime est établi selon l’âge de l’adhérent. Il est donc possible que la prime coûte plus cher quand elle devient individuelle. Il est également possible que le montant d’assurance soit plus bas.