Votre état de santé vous empêche de vous assurer? Doutez-vous simplement de pouvoir y arriver? Connaissez-vous l’assurance vie à émission garantie?

Est-ce le meilleur type d’assurance pour vous?

L’assurance vie à émission garantie vise surtout des personnes de 40 à 75 ans qui éprouvent des difficultés à s’assurer. Vous pourriez aussi souhaiter détenir ce type d’assurance parce que les primesLa prime d'assurance, ou simplement prime, est l'argent qu'une personne ou une entreprise doit payer sur une base régulière pour maintenir une assurance. Par exemple, si Marie doit payer 200 $ par année pour maintenir son assurance vie, la prime est de 200 $.
Il ne faut pas confondre la prime d'assurance avec le montant d'assurance, ou capital assuré qui est le montant à payer par la compagnie d'assurance. Dans le même exemple, si l'assurance vie de Marie prévoit que, à son décès, Pierre reçoive 100 000 $, le montant d'assurance est ce 100 000 $.
sont fixes et qu’il ne requiert ni examen médical ni réponse à des questions sur votre santé.

Attention toutefois! L’assureur sait que les gens qui achètent ce type d’assurance souffrent généralement d’une santé précaire et les primes sont calculées en conséquence. Ainsi, l’assurance vie à émission garantie n’offre pas le plus bas prix en matière d’assurance vie.

Si vous croyez être en bonne santé, vous pourriez avoir avantage à tenter d’obtenir une assurance vie permanente (vie entière), qui offre généralement des montants d’assurance supérieurs sans coûter nécessairement plus cher. Si l’assureur refuse votre demande, vous pourrez toujours souscrire une assurance vie à émission garantie.

L’admissibilité

Vous êtes admissible à la seule condition de ne pas dépasser l’âge maximal fixé.

Le montant d’assurance

Le montant d’assurance que vous pouvez obtenir est limité, contrairement à celui offert pour une assurance vie entière. Ainsi, il pourrait se limiter à 10 000 $, 20 000 $ ou 50 000 $.

Toutefois, des montants d’assurance plus élevés sont souvent accordés si le décès survient à la suite d’un accident. Ne vous laissez pas impressionner par les sommes offertes dans ce cas. Puisque personne ne sait de quoi il mourra, voyez cette protection comme un bonus, ou un billet de loterie gagnant pour le bénéficiaire si vous décédez par accident. En réalité, votre besoin d’assurance n’augmente pas parce que vous décédez accidentellement.

Délai pour annuler sans obligation

Vous bénéficiez généralement d’une période de 10 à 30 jours pour annuler l’assurance sans frais.

Qu'arrive-t-il si vous décédez dans les deux premières années de couverture?

Si vous décédez dans les deux premières années de couverture, la protection est généralement limitée au remboursement des primes. L’assureur peut également prélever des frais sur ces sommes. Si le décès n’est pas lié à une maladie existante au moment de l’achat de l’assurance, l’assureur pourrait payer le plein montant d’assurance prévu, et ce, même si votre décès survient au cours des deux premières années. Même chose si le décès survient lors d’un accident. Vérifiez les conditions de l’assurance avant de signer le contrat, car elles diffèrent d’un contrat à l’autre.