Les catastrophes naturelles (inondations, feux de forêt, etc.) sont de plus en plus fréquentes et coûteuses au Québec et au Canada. À titre d’exemple, les inondations printanières sont maintenant chose courante, et les épisodes de températures extrêmes, plus nombreux. Dans ce contexte, quelles sont les protections offertes par votre assureur habitation?

Inondations

Les dommages causés par le débordement d’un cours d’eau ne sont pas couverts par votre contrat d’assurance habitation de base. Certains assureurs proposent un avenant (un ajout à votre contrat d’assurance) pour couvrir ce risque, mais si votre propriété est située dans une zone inondable, il ne vous sera pas offert.

Par ailleurs, lorsque des inondations surviennent, plusieurs personnes se tournent vers l’aide financière d’urgence accordée par le gouvernement. Or, cette aide de première nécessité n’est pas garantie et est très souvent limitée. Avant qu’un tel événement se produise, mieux vaut donc vérifier auprès de votre assureur s’il peut vous offrir une protection couvrant les dommages liés au débordement d’un cours d’eau.

Dans tous les cas, il est suggéré de prendre des précautions de base :

Information importante

Votre propriété est-elle située dans une zone jugée à risque?

Consultez, à titre informatif, la carte interactive du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, en plus de vous renseigner auprès de votre municipalité ou de votre municipalité régionale de comté (MRC).

Fin de l'information importante

Tremblement de terre

Le risque d’un tremblement de terre majeur dans le corridor Québec-Montréal-Ottawa, habité par plus de 75 % de la population québécoise, est particulièrement méconnu et sous-estimé. Selon Ressources Naturelles Canada, cette zone est la seconde la plus à risque au Canada.

Ce risque n’est pas couvert par votre contrat d’assurance de base. Les assureurs offrent, pour la plupart, une protection supplémentaire que vous pouvez acheter sous forme d’avenant (un ajout à votre contrat d’assurance). Vérifiez ce qui est couvert dans l’avenant, pour quel montant, quelles sont les exclusions et la franchise applicables. Tout cela doit vous convenir en fonction de votre budget et de de votre seuil de tolérance au risque.

Quant aux dommages résultant d’un incendie, d’une explosion ou de la fumée à la suite d’un tremblement de terre, ceux-ci sont généralement couverts par les contrats d’assurance.

Les gouvernements pourraient accorder une aide financière d’urgence s’il survenait un tremblement de terre majeur. Cette aide n’est toutefois pas garantie et fort probablement limitée.

Tempête de vent, grêle et foudre

Les dommages causés par les tempêtes de vent, la grêle et la foudre sont couverts par la majorité des contrats d’assurance de base. Portez une attention particulière aux limitations et exclusions de votre contrat portant sur les dommages aux arbres et aux végétaux en plein air ainsi qu’au montant de votre franchise.

Feux de forêt

Les feux de forêt peuvent provoquer des dommages importants aux résidences situées à proximité des zones incendiées. Sachez d’abord que l’incendie est un risque couvert dans toutes les polices d’assurance habitation.

Vous pourriez également avoir droit à une indemnité si vous devez vous reloger temporairement à la suite de dommages couverts à votre résidence ou d’un ordre d’évacuation des autorités publiques.

Panneau d'information

Des questions au sujet de votre assurance habitation?

N’hésitez pas à communiquer avec le Centre d’information de l’Autorité.

Fin du panneau d'information