Me Louis Morisset est président-directeur général de l’Autorité des marchés financiers depuis le 2 juillet 2013.

L’Autorité est l’organisme mandaté par le gouvernement du Québec pour appliquer les lois relatives à l’encadrement du secteur financier, notamment dans les domaines des assurances, des valeurs mobilières, des instruments dérivés, des institutions de dépôt - à l’exception des banques à charte fédérale - et de la distribution de produits et services financiers.

À titre de président-directeur général, Me Morisset est investi de tous les pouvoirs relatifs à l’application des lois qui encadrent les intervenants du secteur financier québécois. Il voit au développement du cadre réglementaire propre à assurer la protection des épargnants et investisseurs ainsi que la saine croissance du secteur financier. Il est responsable de la direction et de l’administration de l’Autorité dans le cadre de ses règlements et de ses politiques. Il participe activement aux différents forums de régulateurs nationaux et internationaux en lien avec les diverses fonctions et champs d’intervention de l’Autorité.

Sur la scène nationale, Me Morisset agit depuis le 1er avril 2015 à titre de président des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières du Canada. À ce titre, il contribue activement à l’amélioration, la coordination et l’harmonisation de la réglementation des marchés de capitaux au pays. Au cours des dernières années, il a joué un rôle important dans de nombreux dossiers de politique publique et réglementaire au sein des ACVM. Il a entre autres grandement contribué à la réflexion ayant mené aux modifications fondamentales apportées, en mai 2016, au régime d’offres publiques d’achat.

Sur la scène internationale, il représente l’Autorité notamment au sein du conseil de l’Organisation internationale des commissions de valeurs (OICV) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et contribue de façon significative aux travaux de cette organisation depuis plusieurs années. Me Morisset a agi de février 2014 à avril 2016 comme coordonnateur des premiers travaux de l’OICV sur la cyber résilience, travaux ayant mené à la publication, en avril 2016, d’un rapport intitulé « Cyber Security in Securities Markets – An International Perspective ». En 2010 et 2011, il a aussi pris activement part aux premiers travaux de l’OICV relatifs au rôle des régulateurs de valeurs mobilières en matière de risques systémiques. Il a également été élu pour deux mandats consécutifs de deux ans, entre 2007 et 2011, président du Groupe de surveillance chargé de superviser la mise en œuvre et l’application de l’Accord multilatéral de l’OICV portant sur la consultation, la coopération et l’échange d’information.

Favorisant les échanges avec les parties prenantes aux activités d’encadrement de l’Autorité, il prend régulièrement part à divers forums portant sur les grands enjeux de politique publique touchant le secteur financier. Il est également fréquemment invité à titre de conférencier sur diverses tribunes pour partager sa perspective sur les enjeux d’encadrement des marchés.

De mai 2006 jusqu’à sa nomination comme président-directeur général, il a exercé les fonctions de Surintendant des marchés de valeurs au sein de l’organisation. Il était alors notamment responsable de l’application des lois et des nombreux règlements relatifs à l’appel public à l’épargne des sociétés et des fonds d’investissement, à l’information continue que doivent produire ces émetteurs et aux offres publiques d’achat et de rachat.

Il assumait également la supervision des activités au Québec des structures de marchés dont les bourses et chambres de compensation, notamment celles du Groupe TMX Limitée et particulièrement celles de la Bourse de Montréal et de la Corporation canadienne de compensation des produits dérivés (CDCC), et était responsable de la surveillance des activités de l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM).

Me Morisset est membre du conseil d’administration de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques (IGOPP), de Finance Montréal et du Collège des administrateurs de sociétés (CAS). Il a également été membre de mai 2007 à mars 2014 du Conseil de surveillance de la normalisation comptable (CSNC/AcSOC).

Diplômé en droit de l’Université de Montréal en 1995, Me Louis Morisset est membre du Barreau du Québec depuis 1996. Avant de se joindre à l’Autorité, il était associé au sein du cabinet Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r. l. où il y a acquis pendant près de dix ans une vaste expérience du domaine des valeurs mobilières, du financement d’entreprises et des fusions et acquisitions publiques et privées.