Printemps 2016

L'instauration du programme de bourses d'excellence vise l'amélioration des connaissances dans tous les domaines liés à la mission de l'Autorité et à son rayonnement.

Le comité d'évaluation du FESG a pris connaissance des candidatures au Programme d'excellence de l'Autorité des marchés financiers déposées le 15 avril dernier. Le président-directeur général a donné son accord aux recommandations du comité pour l'octroi de bourses d'excellence aux 4 récipiendaires suivants :

Bourses de 8 000 $ - Programmes de 2e cycle

De l’Université Concordia

Ryan Amsden
Maîtrise en sciences - finance

M. Amsden a amorcé ses études universitaires de premier cycle au sein du programme Supply Chain and Business Technology Management, où il s’est démarqué comme meilleur étudiant de l’année 2014-2015. Il a obtenu une moyenne cumulative de 4,2, la plus élevée du programme. Il a en outre gagné le premier concours en gestion de projet de la John Molson School of Business. Son projet de recherche fournira de précieux renseignements sur les avantages des dérivés et examinera les conséquences des stratégies de couverture en période de récession. En septembre 2018, il compte entreprendre un doctorat en finance.

De l’UQAM

Meriem Ayat
Maîtrise en comptabilité, contrôle et audit

Mme Ayat est diplômée en finance et comptabilité au premier cycle. Elle a reçu la mention d’excellence pendant ses 5 années d’études pour ses résultats académiques exceptionnels. Son projet de recherche porte sur l’impact de la divulgation des mesures non-PCGR sur la valorisation boursière des entreprises canadiennes en intégrant les composantes de la gouvernance. Mme Ayat souhaite poursuivre ses recherches au doctorat.

Bourses de 20 000 $ - Programmes de 3e cycle

De l’Université McGill

Ksenia Kordonsky
Doctorat en administration des affaires internationales

Mme Kordonsky est étudiante au doctorat en administration au Département d’affaires internationales de HEC Montréal. Elle est titulaire d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université McGill et d’un baccalauréat avec mention très honorable de l’Université Suffolk, à Boston. Sa thèse porte sur le rôle joué par les marchés en tant qu’instruments de gouvernance et que régulateurs du comportement illégal des entreprises. Une fois son diplôme en main, elle espère pouvoir présenter aux décideurs des recommandations utiles et efficaces qui contribueront à améliorer les systèmes économique et financier.

De l’Université Laval

Jérôme Deschênes
Doctorat en administration des affaires, comptabilité

Diplômé au baccalauréat en enseignement des sciences au secondaire de l’Université Laval, M. Deschênes a effectué un retour aux études à la maîtrise en responsabilité sociale et économique. Dans le cadre de ce programme, il a été inscrit au tableau d’honneur de la Faculté des études supérieures de cette université. Au doctorat, il poursuit ses recherches sous la direction de la Chaire de gouvernance des sociétés. Il explore l’importance individuelle qu’ont les administrateurs et les investisseurs (séparément) sur la performance sociétale des entreprises. Il aspire à une carrière de professeur universitaire jumelant sa curiosité intellectuelle et sa passion pour l’enseignement.