Date de fin d'affichage
4 septembre 2017

Lieu Québec

Type de contrat Poste régulier

Salaire 51 397 $ à 102 797 $

Sous l’autorité de la directrice des plaintes et de l’indemnisation, le titulaire doit agir à titre d’analyste aux réclamations et aux recouvrements. Il effectue l’analyse factuelle et juridique des réclamations présentées. Pour ce faire, il doit procéder à la cueillette des éléments de preuve pertinents, parfois dans un contexte hostile, dans chacune des réclamations présentées. De façon plus particulière, il doit notamment être en mesure de rencontrer les réclamants et d’obtenir leur version des faits (interrogatoires). Il doit colliger et analyser l’information afin de prendre position et de présenter ses recommandations au directeur des plaintes et de l’indemnisation, dans des délais restreints. L’analyste doit rédiger des recommandations supportées en faits et en droit. La cueillette d’information et l’analyse des réclamations doivent permettre la prise de recours subrogatoires. À cet égard, le dossier préparé par l’analyste doit être en état d’être présenté à la Cour et l’analyste doit être en mesure de témoigner avec assurance devant les tribunaux, tant dans le cadre de contestation judiciaire que dans le cadre des recours subrogatoires. L’analyste doit avoir une parfaite maîtrise de son dossier, et ce, pendant plusieurs années. En tout temps, l’analyste doit gérer les relations avec les réclamants, même dans un contexte difficile.

Les candidats et candidates doivent :

  • Détenir un diplôme de premier cycle universitaire en droit;

Et

  • Détenir au moins trois années d’expérience dans un domaine d’activité relié à la pratique du droit, aux litiges, aux enquêtes ou à une fonction reliée aux réclamations dans le domaine des assurances ou des valeurs mobilières;
  • Avoir une excellente connaissance de la Loi sur la distribution de produits et services financiers et de ses règlements ainsi que de la Loi sur les valeurs mobilières et de ses règlements d’application;
  • Avoir une excellente connaissance du droit civil, particulièrement des règles relatives à l’administration de la preuve en matière civile et pénale;
  • Avoir une connaissance du rôle, de la vocation et de l’encadrement juridique des divers agents économiques se rapportant au secteur financier;
  • Posséder une excellente maîtrise du français et une excellente connaissance de la langue anglaise;
  • Posséder une facilité de communication et de vulgarisation;
  • Être membre de la Chambre des notaires du Québec ou du Barreau du Québec constitue un atout;
  • Avoir une connaissance des normes, des méthodes et des procédures propres à la gestion des risques et à l’évaluation des provisions pour sinistres constitue un atout;
  • Détenir des connaissances multidisciplinaires en administration (finance et comptabilité) et, de façon particulière, avoir une bonne connaissance des principes comptables ainsi que des techniques d’analyse financière constituent un atout.

Habiletés professionnelles

  • Savoir s’organiser, s’adapter et gérer les priorités, sous la pression et en situations fréquemment urgentes;
  • Avoir une très bonne capacité de rédaction;
  • Faire preuve d’autonomie, de rigueur, et avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse;
  • Prendre des décisions de qualité dans un contexte où les informations sont contradictoires, conflictuelles et complexes;
  • Avoir la maîtrise de soi-même et être doué pour les communications interpersonnelles.

Veuillez prendre note que les personnes dont la candidature sera retenue devront nous remettre une copie de leurs diplômes et se soumettre obligatoirement à une enquête de bonnes mœurs et d’antécédents judiciaires en lien avec l’emploi.

Nous souscrivons à un programme d'accès à l'égalité d'emploi.


Postuler

Retour aux offres d'emploi