Un postulant doit obtenir un résultat minimal de 60 % pour réussir chaque examen prescrit par l’Autorité. Un échec à un examen est présumé lorsque le postulant ne se conforme pas aux instructions données lors de la séance d’examen. Toutefois, un échec est annulé par l’Autorité lorsque des circonstances exceptionnelles le justifient.

Dans la discipline du courtage hypothécaire, un examen est valide pour une période de deux  ans à compter de la date de la réussite du premier examen.

Pour un même examen, un postulant a droit, en cas d’échec, à trois reprises d’examens tant que la formation minimale est valide. La période de validité d'une formation est de deux ans à compter de sa réussite